À quoi penser pour aménager sa cuisine ?

Vous avez des projets d’aménagement de votre cuisine. Vous avez pensé au style qui vous plaît, forme, couleur, matériau… Oui mais avant tout cela, connaissez-vous les règles de base à respecter pour votre confort et votre sécurité ? Voici quelques pistes.

Tout d’abord, lorsqu’on parle aménagement, on parle :

Disposition des différents éléments entre eux

Les meubles bien sûr mais aussi tout l’électroménager ainsi que les accessoires. L’arrangement doit être pensé dans une optique de praticité. Préparation, lavage et rangement doivent être confortables et ne pas demander trop de déplacements. Ainsi, on s’arrangera pour que la cuisinière, le four, le réfrigérateur et l’évier ne soient pas trop éloignés les uns des autres. On parle de triangle d’activité.

Hauteur et distance entre les éléments

60 cm sont conseillés entre la hotte aspirante et la plaque de cuisson, suivant sa grandeur un plan de travail sera entre 85 et 95 cm du sol et il sera sage de prévoir entre 70 cm et 90 cm devant les meubles bas pour une ouverture confortable.

Plateau Lemans de Kesseböhmer

L’agencement des meubles

Suivant la surface dont on dispose, plusieurs possibilités s’offre à nous :
• Cuisine en linéaire, ou en I. Les meubles sont alignés sur un pan de mur; idéal pour les petites cuisines ;
• Cuisines en L ou en U et même avec un îlot quand les surfaces disponibles sont plus importantes.

Exemple de cuisine en I

Le rangement

Pour éviter trop de manipulation et de pas, on essaiera d’organiser le rangement des objets et accessoires en fonction des appareils électroménagers dont on se sert. Ainsi, on rangera les casseroles et les poêles près du four et de la cuisinière, les assiettes, verres et couverts près du lave-vaisselle. Bien sûr, tout cela en fonction de nos possibilités; on n’a pas toujours le choix.

Tiroir à l’anglaise et casserolier Blum

L’éclairage

Il doit être performant ! Cuisiner dans la lumière est plus agréable et plus sécurisé. Il faut donc un éclairage fonctionnel (au-dessus du plan de travail) et un éclairage d’ambiance pour l’atmosphère conviviale du lieu.

La sécurité

Elle est évidemment primordiale. Pièce bien aérée, installations gaz et électricité aux normes et pour les petits enfants, un système de protection sur l’ouverture des placards (produits dangereux) et autour des plaques de cuisson pour que les casseroles ne puissent être atteintes ni glisser vers l’extérieur.

Dans un prochain article je vous parlerai plus en détail des triangles d’activité, des différentes implantations (I, U, L) des meubles de cuisine et de l’installation des plans de travail.

 

Sources et crédits photos : SAGNE Cuisines, Leroy Merlin, Blum, Kesseböhmer, Côté Maison, le journal des femmes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.