Quel plan de travail choisir ?

Le plan de travail est l’élément nécessaire et incontournable d’une cuisine, pour qui veut préparer ses repas confortablement sur un espace libre. Il est aussi la touche finale de l’ensemble, véritable finition esthétique, qui a cette propriété étonnante de pouvoir changer le style du meuble sur lequel il est posé. Un exemple : une cuisine en bois, plutôt prisée pour son caractère chaleureux, traditionnel, joue aisément les contemporaines, revêtue d’un plan de travail stratifié ou céramique blanc ou noir. Et Vice et versa. Voyez plutôt !

La Loft

Quelle matière choisir ?

Il y a le bois, la céramique, le quartz, l’inox, le granit etc. Petit tour des matière disponibles sur le marché avec quelques caractéristiques et conseils de base pour bien choisir votre plan de travail :

Le bois

Le hêtre et le chêne sont des bois fermes, l’eucalyptus plus tendre. Pour une utilisation intensive, on préfèrera la dureté des essences. C’est un matériau résistant et facile d’entretien. Pour le préserver et suivant les types de bois, il est recommandé d’appliquer de l’huile de lin abondamment la 1ère fois puis régulièrement, comme pour un parquet, ce qui permet de le protéger contre l’humidité et les taches. Pour un plan de travail en bambou, préférer l’huile d’amande douce. On fera bien attention à enlever les restes de nourriture du plan de travail après utilisation pour éviter les champignons qui pourraient s’y développer.

L’inox

C’est le choix des cuisiniers professionnels en raison de ses propriétés anti bactériennes. Surface lisse et sans aspérités ou bien avec des alvéoles, selon sa préférence. Il ne rouille pas, n’absorbe pas les taches et il très facile à nettoyer avec des produits simples comme le savon ou le vinaigre et à l’aide d’une éponge. Son principal défaut : il est sensible aux rayures et aux traces de doigts. Il faut donc éviter de couper à-même le plan et d’utiliser une éponge abrasive pour le nettoyer. Pour le faire briller après le nettoyage, passer un chiffon.

L’inox se marie avec tous les intérieurs et il a ce côté « industriel » très en vogue en ce moment.

Le quartz

On l’aime pour son design très contemporain et sa forte résistance aux chocs, aux taches et aux rayures. Le nettoyage est facile avec des produits de base comme l’eau savonneuse. Sa sensibilité : Les produits chimiques et les solvants ainsi que la chaleur. Hé oui, rien n’est jamais parfait ! Une trop forte chaleur (supérieure à 150°) risque de décolorer votre plan de travail. Il suffit de le savoir et d’utiliser un dessous de plat pour tout ce qui sort du four. C’est tout !

Le granit

Comme le quartz, le granit présente de belles qualités de résistance aux chocs, aux taches et aux rayures (attention toutefois à l’utilisation de couteaux en céramique). Mais plus que le quartz, il résiste aussi à la chaleur. Pour le nettoyage, un bon coup d’éponge suffit. C’est un matériau très fiable dans la durée. Comme tous les plans de travail, comme tous les matériaux en général, un bon entretien reste nécessaire si l’on veut garder son produit dans un état optimal. Ainsi, tous les ans, il est conseillé de passer un produit hydrofuge pour préserver un bon niveau de porosité. Il est à noter que les finitions polies sont un peu plus résistantes que les finitions satinées.

Petite mention spéciale pour le granit noir Zimbabwe qui, contrairement aux autres granits constitués en majorité de quartz, contient un pourcentage élevé de gabbro, une roche plutonique qui lui conférant une dureté et une résistance supérieure.

Un article plus complet sur le granit ici

La céramique

Longévité et résistance sont les avantages marquants des plans de travail en céramique. Chaleur (jusqu’à 900°), rayures, taches, la céramique n’en a cure ! Une petite précaution toutefois : éviter de poser un plat qui sort du four sur les bords du plan, un choc thermique pourrait se produire. De même, très résistant aux rayures, l’emploi d’un couteau en céramique est préférable sur une planche à découper. C’est un matériau moderne, esthétique et très varié en termes de choix de coloris. Hygiène facile à l’eau savonneuse.

Une petite faiblesse, sa résistance aux chocs sur les arêtes et les chants.

Le stratifié

Le plan de travail en stratifié présente le plus large choix de coloris et effets matières. Il imite le bois, l’ardoise, le métal etc. C’est le matériau le plus vendu grâce à son très bon rapport qualité/prix. Il résiste aux produits chimiques, à une chaleur de 180°, aux taches et à l’humidité.

Généralités 

Bien entendu, on ne le répètera jamais assez, même si votre surface est calibrée à l’épreuve des agressions de tout type, mieux vaut toujours l’entretenir avec soin et appliquer quelques règles de base communes à tous les matériaux : mettre un dessous de plat sous un récipient qui sort du four ou du gaz plutôt que directement sur la surface, éviter de couper hors d’une planche, préférer les agents lavants doux plutôt que ceux plus corrosifs etc.

Ensuite il vous reste le côté esthétique… et là, c’est à vous de décider. Je ne peux plus rien pour vous 😉

 

Sources / Crédit photo : Cuisines et Bains magazine, Côté Maison, Plans cuisines, ntfrg.com, Bulthaup, Silestone, Bâcle Pierre et Granit, Plans Pluriel, Utoo.me

 

 

Nouveautés SAGNE Cuisines

Nous sommes dans la collection Les Cosy. Des cuisines en bois au style contemporain. Pour allier la noblesse du bois au chic des matériaux modernes.

Le modèle LOFT

Un Bois de Chêne craquelé aux tons de miel, marié avec le modèle CHIMÈRE, une Laque Blanc Mat. Du brut, du chic !

 

Le modèle LOUNGE

Un Bois en tripli d’épicéa massif, non défibré, coloris Chocolat. On aime aussi les étagères façon rack industriel, dont le plateau est coordonné aux façades. Mariage possible avec tous nos modèles !

 

Le modèle EMPREINTE

Un Bois de Chêne, brut de sciage, coloris Brûlé. Ce modèle existe en 6 tons, du plus clair au plus foncé. Le fil est vertical et laisse apparaître les nervures et les nœuds du bois.

 

Pour plus de détail sur ces modèles rendez-vous sur notre site

SAGNE CUISINES dans la collection Les Cosy !

modèles SAGNE Cuisines – ACB Concept

Cela faisait longtemps qu’on ne vous avait pas présenté quelques belles expositions magasin de notre marque. Notre revendeur ACB Concept, situé à Saint-Cergues dans le département 74 de la Haute-Savoie nous en donne un petit aperçu mais le mieux est d’y aller voir. Rien de tel pour se mettre l’eau à la bouche !

Modèle Nankin laquée Noir sur un RAL 9005. Poignées profilées P61

Modèle Cervin, Tripli Épicéa massif, coloris Brûlé. Poignées P62

Modèle Odraz, laque Blanc Brillant, meubles hauts et niches Chêne Saint-Tropez, poignées P99 sur les meubles bas

Modèle Étoile Mat, coloris Argile. Niches coloris Cachemire

Modèle Truro, coloris Chêne d’Origine

SAGNE Cuisines

ACB Concept, 271 route des Vouards – 74140 Saint-Cergues
Tél. 06 01 41 01 56

 

 

 

 

 

 

Un tiroir d’angle : le Space Corner

Aménager l’angle d’une cuisine n’est pas évident si on ne veut pas perdre de place. Blum a trouvé la solution. Fabricant de mécanismes spécialement dédiés à l’ouverture et à la fermeture de tiroirs, casseroliers et armoires, Blum s’est attelé au problème des angles et a réalisé un mécanisme adaptable aux modèles de cuisines proposés sur le marché. Chez SAGNE, Blum est l’un de nos partenaires ! Découvrez le Space Corner adapté sur l’un de nos modèles et visionnez cette vidéo (en anglais) qui présente le produit. Une petite traduction ci-dessous en résumé :

Dans la plupart des cuisines, les angles ne sont pas utilisés de manière optimale. Le Space Corner, le tiroir d’angle de Blum, bénéficie d’une sortie totale, ce qui permet en un seul coup d’œil de voir le contenu du tiroir dans son entier et de saisir facilement et sans se pencher ce qui s’y trouve, même dans le compartiment le plus éloigné de la façade. Des compartiments spacieux permettent d’organiser le rangement des couverts et autres objets. Quant à la fermeture, elle est silencieuse et douce, grâce aux amortisseurs Blum.

Montage d’un stand d’exposition de cuisines

Un stand, une atmosphère et les envies naissent

Vous allez visiter un salon, une foire. Toutes les cuisines sont prêtes à l’emploi, ou presque. En tous cas, on fait comme si. Vous ouvrez les tiroirs, les placards, testez leur ergonomie, l’amorti à la fermeture, vérifiez les finitions, touchez le matériau etc. Un décorateur est passé. Tout est mis en ambiance pour vous permettre d’imaginer les meubles au cœur de votre foyer. L’électroménager a été installé, design contemporain, de belle marque, c’est beau, ça brille, c’est neuf. Ça y est… Vous y êtes !
Oui, mais pour vous faire rêver, il en a fallu des bras, des compétences, des corps de métier différents !
Nous vous invitons sur le stand de la Foire de La Réole où nous exposions nos cuisines pendant le weekend de la Toussaint et on vous explique tout… en photos !

Les premières étapes : la réflexion et la conception

On commence par sélectionner les modèles de cuisines qu’on veut exposer. Il faut prévoir de mettre en avant celles qui constituent les meilleures ventes, proposer les matières contemporaines mais également le bois qui véhicule les valeurs écologiques de la marque.  Ensuite, on imagine l’implantation du stand puis on le dessine, tout ça en fonction de l’espace qui a été alloué.

Les étapes suivantes : le montage du stand et la mise en ambiance

Voilà. Tout a été dessiné, les modèles sélectionnés, les équipes retenues et prêtes à intervenir. Voici donc en images, une illustration des étapes nécessaires au montage d’un stand, et le résultat final.

Montage de la Linxia blanche et de la Modum noire

Réalisation et mise en ambiance des modèles Linxia et Modum

 

Ajustement des tiroirs du meuble de Salle de Bain, modèle Nankin café crème

Sur la deuxième photo, le meuble est monté. Restent encore quelques fils électriques à dissimuler et la déco à ajouter.

La salle de bains est montée par les techniciens et mise en ambiance grâce à la décoratrice.

À l’arrière plan de la 2ème photo, on entrevoit les modèles Linxia blanche et modum noire.

 

L’attention des visiteurs se porte rarement sur les cloisons, pourtant, imaginez ce stand sans couleur… La décoratrice conseille également sur ces détails, ce qui permet de mettre en valeur les cuisines qui seront exposées.

Et voici le modèle Scala, coloris Chêne Saint-Tropez, installé et prêt à être transposé et imaginé dans la cuisine d’un visiteur séduit par sa conception, sa couleur ou sa matière.

 

Un emplacement à meubler et les équipes qui se mettent au travail et procèdent aux réglages pour que le jour de la Foire, tout soit parfait !

Et voilà ! Les visiteurs commencent à arriver. Elle est magnifique 😉

 

Ainsi se termine notre petit tour du Stand SAGNE Cuisines. Merci à Frédéric Eche et à ses techniciens aux multiples compétences d’avoir accepté de se laisser photographier. Il y avait Serge notre menuisier ébéniste, Jean-Henri le monteur spécialiste des meubles complexes, Christophe notre poseur attitré et Thomas le peintre. Merci à ceux qui travaillent dans l’ombre, aux concepteurs, à la décoratrice et à la Direction ainsi qu’aux vendeurs qui ont animé cette foire de La Réole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

poubelle coulissante avec tiroir à l'anglaise

Poubelle de cuisine encastrée

Avant de jeter, bien consommer

Pourquoi déroger à la règle ? En ce début d’année, on fait des résolutions et on essaie – en général – d’améliorer les choses, pour soi et pour les autres. Quel rapport avec la poubelle me direz-vous ? Hé bien, trier ses déchets consciencieusement est, me semble-t-il, une belle résolution. Anti gaspillage, écologique, hygiénique, je ne vois pas une seule raison pour laquelle on serait contre. Cela ne demande pas non plus beaucoup d’efforts, juste un peu de discipline et on en prend vite l’habitude. Alors, le tout est de savoir quoi trier (ben…tout) ! Savez-vous que chaque année, en France, une personne produit environ 360 kg de déchets (1 kg par jour). Mais restons en cuisine et faisons attention à notre manière de consommer. Un petit exemple 😉

Une poubelle de tri pour bien recycler

Ensuite, au moment de jeter, on trie dans des poubelles spécialement conçues à cet effet. L’avantage d’avoir des poubelles de tri chez soi, c’est qu’elles sont de taille réduite (les odeurs n’ont pas le temps de s’installer), camouflées sous l’évier ou n’importe quel autre placard (ce n’est jamais très esthétique).

Le tri sélectif des déchets est devenu incontournable pour réduire le gaspillage alimentaire et assurer un recyclage de qualité.

Choisissez une poubelle qui s’encastre facilement dans un meuble de cuisine !

Elle doit répondre à toutes les normes d’hygiène et de fabrication tout en étant design et fonctionnelle.

Plusieurs volumes sont à disposition des ménages, suivant l’espace disponible et la configuration de la cuisine.

Voici quelques modèles intégrés :

La 1ère poubelle est intégrée sur le modèle MEGÈVE et la 2nde sur le modèle ÉPERNAY. Nos poubelles sont adaptables sur tous les modèles de la gamme.

Sources : Les équipements SAGNE pour la cuisine