Chez SAGNE, la Responsable logistique

Josiane, la Responsable logistique

On continue notre tour de l’entreprise et de ses différents secteurs d’activités. On vous parle du métier, en quoi il consiste mais on aime aussi l’idée de parler d’une personne. Alors Josiane, c’est un petit bout de femme dans un milieu d’hommes.

Josiane a débuté sa carrière à La Cuisine AS en 1981, toute jeune, au sortir de l’école. Il faut dire que sa maman et son oncle travaillaient déjà dans l’entreprise et ce dernier, chef d’atelier, était en bonne place pour la faire entrer dans son service. À l’époque, trouver du travail était plus simple qu’aujourd’hui, pour peu qu’on soit courageux et prêt à commencer au bas de l’échelle. Josiane a donc relevé ses manches : ponçage à blanc des panneaux (à la main avec du papier de verre !), montage des meubles sur la chaîne de production, perçage des portes, etc. L’informatique en était encore à ses balbutiements. Familiarisée avec tous les accessoires qu’elle manipulait chaque jour, Josiane a été à l’origine de la création des premières nomenclatures de quincaillerie et elle a intégré le bureau d’études puis, le service expédition où elle est toujours aujourd’hui avec beaucoup de travail et de responsabilités. 

Sa profession requiert de la réactivité et un sens accru de l’organisation : tournées, contact permanent avec les transporteurs, les clients, les services internes (la comptabilité, le commercial, le SAV, l’atelier). Et elle n’est pas en reste pour aider à la manutention quand cela est nécessaire ! Josiane court, le métier est physique et demande du punch mais il lui faut aussi garder la tête froide face aux imprévus, aux contretemps. Elle doit contrôler chaque chargement avant son expédition, voir s’il ne manque rien, recontrôler les BL la semaine qui suit la livraison et vérifier que tout s’est bien passé. Josiane aime ce métier qui la fait bouger et la préserve de l’ennui. Image plutôt saugrenue en effet que de l’imaginer assise toute la journée devant un ordinateur ! Bien que reconnue pour toutes ses qualités, Josiane ne joue pas en solo et tient à mentionner son équipe, les hommes qui l’entourent au quotidien et grâce auxquels son service fonctionne si bien.

 

NF Ameublement

NF Ameublement, c’est quoi ?

C’est une certification officielle délivrée par l’institut technologique indépendant FCBA (mandaté par l’AFNOR, l’Association Française de Normalisation). Elle concerne les meubles à usage domestique comme le mobilier de cuisine, de salle de bains, chambre, salon etc.

La certification NF n’est pas un passage obligé pour commercialiser un produit. Les fabricants (comme SAGNE Cuisines/La cuisine AS) choisissent volontairement de se soumettre à un examen complet conduit par des organismes indépendants, spécialistes du secteur. Une façon indiscutable d’attester en toute objectivité que le produit répond à des exigences de qualité précises.

 

 

 

 

 

 

 

La qualité est contrôlée régulièrement

 La certification NF s’appuie sur du concret : des exigences à respecter, fondées sur des normes et contrôlées (essais sur les produits, inspections des usines de fabrication).

Même une fois certifiés NF, les produits, ainsi que les lieux dans lesquels ils sont fabriqués sont inspectés régulièrement pour vous garantir le même niveau de qualité, de manière constante.

Quelles garanties apportent la marque NF Ameublement ?

C’est la garantie d’acheter un meuble solide, durable et sain.

La santé est devenue un des critères de décisions importants chez les consommateurs.

Selon plusieurs enquêtes d’opinions, une grande majorité des consommateurs considère que l’information sur la santé joue un rôle important dans leur d’achat. Pour les meubles, les attentes sont très fortes. Les fabricants l’ont bien compris et se sont engagés dans une démarche de responsabilité en matière de santé. Ainsi, des critères relatifs à la santé sont venus compléter les critères de sécurité, de durabilité et de qualité dans l’attribution de la marque NF Ameublement : Les émissions de formaldéhyde des panneaux sont limités, et de manière plus stricte tous les métaux lourds tels le plomb, l’arsenic, le cuivre, le mercure etc.

 L’engagement des fabricants

La certification n’est attribuée que si l’engagement du fabricant est quantifiable et mesurable. C’est en outre une assurance forte contre les vices de fabrication.

La Cuisine AS s’est conformée aux exigences de la certification pour un engagement solide auprès de ses clients et dans une volonté respecter les normes de qualité autant que celles concernant la santé.

 

Bleu indigo

Dans ma famille, on l’a toujours appelé bleu nuit. Ma mère et moi, les bleus, on n’aimait pas trop ça. Beaux mais froids, SAUF le bleu indigo, le bleu de la nuit, le bleu profond des océans. J’ai toujours vu des vases, des assiettes et des textiles bleu nuit chez moi, (oups ! pardon indigo), un peu éparpillés dans la maison, pour ne pas surcharger l’atmosphère et se faire discrets. C’est bien la discrétion, non ?

Alors cette année, il  paraît que le bleu indigo est à la mode. Ok. On y va, on y va… Je vais vous mettre des photos et tout et tout. Mais j’ai plutôt envie de vous parler un peu de son histoire. D’où vient cette couleur merveilleuse et inspirante ?

Le bleu indigo, c’est le bleu de l’Inde. On l’appelait déjà comme ça chez les Grecs et les Romains. Elle était souvent représentative du deuil. L’indigo vient du végétal, de plusieurs plantes que l’on trouve autour des tropiques. Il en existe environ 800 espèces. Dans l’Antiquité, elle a d’abord été la couleur des barbares qui s’en peignaient le visage pour se protéger contre les blessures de guerre ou possiblement pour faire peur à leurs ennemis. L’utilisation de l’indigo s’est répandue dans plusieurs partie du monde depuis les temps les plus reculés, au Japon, par exemple, on teignait les moustiquaires en indigo pour se protéger des moustiques, chez les Mayas on aurait enduit le corps des personnes vouées au sacrifice.

En Occident, elle fait son apparition au Moyen-Âge pour parer les manteaux des rois, contrairement au peuple qui ne portait que les couleurs naturelles, beiges, beige rosé du lin et du chanvre.

L’indigo a suscité bien des jalousies au début de sa commercialisation car il concurrençait le pastel. Colbert en interdisait l’utilisation sous peine de pendaison ! Le même phénomène s’est produit en Italie et en Espagne où de semblables mesures protectionnistes furent mises en place. Plus tard, dans leurs colonies des Caraïbes, la France et l’Espagne ont intensifié la culture de l’indigo, travaillée par les esclaves. Les Anglais ont fait de même en Inde.

La plante est relativement petite mais elle n’est pas bleue. Non, elle est verte. Et comme par magie, quand on broie les feuilles, il en ressort une boue bleue. On la racle, sèche puis on la compacte en blocs. indigo-blocs

Et puis de l’eau, et puis de la technique… Et puis le résultat.

Crédits photos : Catherine Legrand « le périple bleu d’une créatrice textile »

Sources : la cerise sur le gâteau, propos déco, le journal des femmes, Julia et Max

Magasin SAGNE Cuisines de Lyon Saint-Priest

SAGNE à Saint-Priest

Un nouveau magasin SAGNE à Saint-Priest

Le printemps est arrivé et avec lui, un nouveau point de vente de la marque française SAGNE Cuisines ! Le 87ème magasin exclusif du fabricant réolais ouvre 250 m2 d’espace dédié entièrement à l’univers de la cuisine. De fabrication française, les cuisines SAGNE répondent aux exigences des consommateurs qui cherchent à concilier budget et qualité.

Pierre Artero, déjà propriétaire de 4 magasins Arthur Bonnet, Mohammed Haouli et Geoffrey Thil sont les 3 co-gérants du nouveau magasin SAGNE, une marque choisie pour son concept dynamique et sa gamme étendue de cuisines. Ils sont entourés de 5 architectes d’intérieur, collaborateurs aux compétences incontournables pour conseiller les clients au plus près de leurs demandes.

Situé idéalement sur l’artère principale de Saint-Priest, route de Grenoble, le show-room présente 6 cuisines SAGNE, dont une de la gamme Les Minis, une zone de détente et une pièce dédiée exclusivement à l’étude et au choix des multiples couleurs de la marque (plus de 500 !).

À 2 pas de Lyon, venez rencontrer ces professionnels de la cuisine et laissez-vous guider !

 

Guide-d'entretien

Guide d’entretien (suite)

Comment entretenir l’électroménager ?

Ils sont partie intégrante de votre cuisine. Y apporter le soin nécessaire aura un effet bénéfique direct sur vos meubles. Vous trouverez les conseils d’entretien sur les notices dédiées à chaque appareil mais voici quelques règles de base à suivre :

Le réfrigérateur :

Mis à part l’indispensable et régulier nettoyage intérieur, veillez à ce que l’orifice de récupération de l’eau soit toujours libéré de toutes les impuretés susceptibles de l’obstruer. Un nettoyage tous les 15 jours est idéal mais de grâce… n’attendez pas plus d’un mois pour vous y coller ! Salmonelle et listeria prolifèrent très rapidement. À l’intérieur donc, utilisez de l’eau chaude et du vinaigre blanc. Mais de l’eau savonneuse fait très bien l’affaire. Pour l’extérieur, consultez la notice : quelques revêtements nécessitent parfois un entretien particulier.

L’évier et les robinets :

Attention aux fuites ! Contrôlez régulièrement vos tuyauteries ainsi que la robinetterie. Si petite soit-elle, une quantité d’eau qui s’écoule de manière permanente risque d’endommager le plan de travail qui fait contact avec la base du robinet ainsi que l’intérieur de votre meuble sous-évier.

Pour une sécurité optimale, disposez une plaque waterproof à installer dans votre meuble. Pour le nettoyer, utilisez de l’eau savonneuse ou de l’eau de javel. Rincez et séchez avec un chiffon.

Pour le nettoyage des éviers et robinets en inox et aluminium, utilisez une éponge non abrasive ou un chiffon pour étaler de l’eau savonneuse ou un produit d’entretien spécial inox. Attention, produits à récurer et pailles de fer sont à proscrire !

Le four et le lave-vaisselle :

La chaleur est votre ennemie. Après l’utilisation de votre appareil, évitez de laisser la porte ouverte. Vous préserverez ainsi la partie haute du meuble dans lequel il est encastré ainsi que le plan de travail qui le recouvre.

Pour le nettoyage, référez-vous aux notices des fabricants. De nombreux produits existent dans le commerce.

On parle de méthodes naturelles aussi que je n’ai pas encore essayées mais elles semblent très intéressantes. Je vous donne le lien ?

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/votre-four-est-sale-cette-astuce-simple-naturelle-et-efficace-va-vous-plaire-vous-allez-etre-surpris–4510

La prochaine, on parle de l’entretien des plans de travail…

 

le_blog_actualites

Blog SAGNE Cuisines

Une nouveauté pour notre blog SAGNE Cuisines

L’ouverture aux commentaires

Notre blog a démarré en janvier 2014. Déjà 2 ans ! Nous avons été plusieurs à y participer, mais surtout Jean, au début, grâce à qui de belles idées et un dynamisme à toute épreuve ont profité à chacun. Au départ, notre blog n’était pas ouvert aux commentaires et on s’est dit que, ben si… c’était important que nos visiteurs d’un jour ou ceux plus réguliers puissent nous faire part de leurs impressions, de leurs suggestions. Donc, voilà ! C’est fait ! À vos claviers pour partager avec nous !

Des idées d’articles ? Des appréciations sur nos recettes ? Des liens à partager ? N’hésitez pas, on est preneurs !

À très bientôt !logo_blog_sagne_slogan

Valérie