Plan de travail en granit

D’où vient le granit ?

Le granit est une roche de profondeur appelée roche magmatique. Elle provient en effet d’un magma liquide qui, en remontant à la surface de la Terre, s’est progressivement solidifié et cristallisé. On le trouve principalement dans les régions de Bretagne, Normandie, des Vosges, du Limousin et du Tarn.
On trouve la palette de couleurs la plus étendue en Bretagne.

De quoi est-il composé ?

Dans le granit, on trouve 3 sortes de cristaux : le mica (blanchâtre, noir ou vert foncé), le feldspath l’élément qui donne sa couleur au granit (jaune, blanc, rouge…) et le quartz qui est translucide.

Les propriétés du granit

Le granit présente une résistance à l’écrasement d’environ 1 500 kg au cm2. C’est une pierre très dure, résistante à l’usure, aux chocs et à la chaleur. Reconnu pour ses propriétés hygiéniques, il ne stocke pas les bactéries. Facile à entretenir, un simple coup d’éponge avec de l’eau et du savon suffit. Idéal pour le plans de travail de cuisine.

Les petites faiblesses du granit

Il est très lourd ! Suivant l’épaisseur de votre plan de travail, on peut compter entre 60 et 90 kg par m2. Alors, si vous habitez à l’étage, vérifiez que votre ascenseur en supportera le poids ou le cas échéant, que vous pourrez le monter par l’escalier 😉
Son prix également pique un peu mais considérant sa longévité, il reste un bon investissement !

Quelques conseils

Il est important d’aller choisir vous-même votre granit ; vous aurez alors un produit qui vous correspond totalement. Aucun granit n’est identique. Il présente de multiples aspects : irrégularités des veines, différents reflets, des effets matière etc. Aussi, si vous en avez la possibilité, rendez-vous chez un granitier qui saura au mieux vous conseiller grâce à son professionnalisme.

Malgré la presque non porosité de la pierre, il est conseillé d’hydrofuger votre plan de travail tous les ans avec des produits disponibles sur le marché, dans des grandes surface telles que Lapeyre ou Leroy Merlin par exemple. Cela permet effectivement de reboucher les pores du granit et s’assurer d’une parfaite imperméabilité dans le temps.

Voici quelques belles réalisations de La Graniterie Demange, situées à  La Bresse dans les Vosges, partenaire de notre revendeur THOMAS à Gerardmer (88400).

Sources : Graniterie Demange, Notion de Fond

Crédits photos : Patrick Giraud, Graniterie Demange

Chez SAGNE, la Responsable logistique

Josiane, la Responsable logistique

On continue notre tour de l’entreprise et de ses différents secteurs d’activités. On vous parle du métier, en quoi il consiste mais on aime aussi l’idée de parler d’une personne. Alors Josiane, c’est un petit bout de femme dans un milieu d’hommes.

Josiane a débuté sa carrière à La Cuisine AS en 1981, toute jeune, au sortir de l’école. Il faut dire que sa maman et son oncle travaillaient déjà dans l’entreprise et ce dernier, chef d’atelier, était en bonne place pour la faire entrer dans son service. À l’époque, trouver du travail était plus simple qu’aujourd’hui, pour peu qu’on soit courageux et prêt à commencer au bas de l’échelle. Josiane a donc relevé ses manches : ponçage à blanc des panneaux (à la main avec du papier de verre !), montage des meubles sur la chaîne de production, perçage des portes, etc. L’informatique en était encore à ses balbutiements. Familiarisée avec tous les accessoires qu’elle manipulait chaque jour, Josiane a été à l’origine de la création des premières nomenclatures de quincaillerie et elle a intégré le bureau d’études puis, le service expédition où elle est toujours aujourd’hui avec beaucoup de travail et de responsabilités. 

Sa profession requiert de la réactivité et un sens accru de l’organisation : tournées, contact permanent avec les transporteurs, les clients, les services internes (la comptabilité, le commercial, le SAV, l’atelier). Et elle n’est pas en reste pour aider à la manutention quand cela est nécessaire ! Josiane court, le métier est physique et demande du punch mais il lui faut aussi garder la tête froide face aux imprévus, aux contretemps. Elle doit contrôler chaque chargement avant son expédition, voir s’il ne manque rien, recontrôler les BL la semaine qui suit la livraison et vérifier que tout s’est bien passé. Josiane aime ce métier qui la fait bouger et la préserve de l’ennui. Image plutôt saugrenue en effet que de l’imaginer assise toute la journée devant un ordinateur ! Bien que reconnue pour toutes ses qualités, Josiane ne joue pas en solo et tient à mentionner son équipe, les hommes qui l’entourent au quotidien et grâce auxquels son service fonctionne si bien.

 

NF Ameublement

NF Ameublement, c’est quoi ?

C’est une certification officielle délivrée par l’institut technologique indépendant FCBA (mandaté par l’AFNOR, l’Association Française de Normalisation). Elle concerne les meubles à usage domestique comme le mobilier de cuisine, de salle de bains, chambre, salon etc.

La certification NF n’est pas un passage obligé pour commercialiser un produit. Les fabricants (comme SAGNE Cuisines/La cuisine AS) choisissent volontairement de se soumettre à un examen complet conduit par des organismes indépendants, spécialistes du secteur. Une façon indiscutable d’attester en toute objectivité que le produit répond à des exigences de qualité précises.

 

 

 

 

 

 

 

La qualité est contrôlée régulièrement

 La certification NF s’appuie sur du concret : des exigences à respecter, fondées sur des normes et contrôlées (essais sur les produits, inspections des usines de fabrication).

Même une fois certifiés NF, les produits, ainsi que les lieux dans lesquels ils sont fabriqués sont inspectés régulièrement pour vous garantir le même niveau de qualité, de manière constante.

Quelles garanties apportent la marque NF Ameublement ?

C’est la garantie d’acheter un meuble solide, durable et sain.

La santé est devenue un des critères de décisions importants chez les consommateurs.

Selon plusieurs enquêtes d’opinions, une grande majorité des consommateurs considère que l’information sur la santé joue un rôle important dans leur d’achat. Pour les meubles, les attentes sont très fortes. Les fabricants l’ont bien compris et se sont engagés dans une démarche de responsabilité en matière de santé. Ainsi, des critères relatifs à la santé sont venus compléter les critères de sécurité, de durabilité et de qualité dans l’attribution de la marque NF Ameublement : Les émissions de formaldéhyde des panneaux sont limités, et de manière plus stricte tous les métaux lourds tels le plomb, l’arsenic, le cuivre, le mercure etc.

 L’engagement des fabricants

La certification n’est attribuée que si l’engagement du fabricant est quantifiable et mesurable. C’est en outre une assurance forte contre les vices de fabrication.

La Cuisine AS s’est conformée aux exigences de la certification pour un engagement solide auprès de ses clients et dans une volonté respecter les normes de qualité autant que celles concernant la santé.

 

Chez SAGNE Cuisines, la conception

Le métier de dessinateur-concepteur est en pleine évolution, tout comme le secteur de la décoration intérieure avec lequel il est directement en lien. Au départ, il y a l’écoute du client puis, selon ses demandes, l’imagination, la création…

Chez SAGNE Cuisines, il y a Benjamin.

Benjamin, le dessinateur-concepteur

Un BTS technico-commercial en poche, Benjamin entre chez SAGNE pour un mois. C’est un job d’été. Il travaille à l’atelier, à l’emballage, au placement des charnières, au stockage/déstockage. On lui propose un emploi stable qui consiste à seconder le poste de dessinateur-concepteur. La perspective de découvrir un nouveau métier l’attire et il accepte. Il est formé en interne par ses collègues. Viendront ensuite s’ajouter des formations professionnelles sur Winner et In Situ.

Le métier requiert de la créativité et c’est ce qui plaît à Benjamin. Il est passionné de dessin depuis qu’il est tout petit. Il a l’œil et ça tombe bien : établissement des plans des magasins, des allées de circulation jusqu’au choix des coloris, des façades, des plans de travail, des poignées et boutons et le cas échéant conformité au style des magasins de la zone de chalandise. Créativité et goût ! Mais cela demande aussi de la rigueur : respecter le cahier des charges et contrôler chaque élément, sans cesse et point par point au fil des chantiers.

Sa formation initiale lui permet d’avoir une vision globale du métier ; approcher au plus près des désirs de la clientèle tout en respectant l’identité de la marque, être force de proposition pour allier conseil et préconisations afin de véhiculer une image qualitative et réaliser de beaux magasins. Benjamin considère l’échange avec le client primordial. Il doit être constant. La diversité de la mission est passionnante mais elle implique une grande exigence, idéalement partagée entre le concepteur et son client afin de minimiser les risques d’erreurs. Benjamin a cette conscience du travail bien fait et mené à son terme. En relation avec l’extérieur, il est amené parfois à se déplacer, ce qui lui permet de mieux imaginer, de se projeter. En interne, il est en contact avec Manuel Bajt qui supervise son chantier, avec les assistantes Adv qui saisissent ses commandes et avec la Direction Commerciale pour la validation des grands projets.

 

Hotte pour îlot de cuisine

L’endroit, bien sûr, est le point de départ des réflexions qui devront être menées pour choisir votre hotte, celle qui viendra surplomber votre îlot avec élégance. Car, je suis presque certaine de ne pas me tromper si j’avance que le choix d’un  îlot central pour votre cuisine part en premier lieu d’un désir esthétique. Et chanceuses les personnes qui disposent d’un espace assez grand pour se faire plaisir ! Belle cuisine, belle hotte ! Mais cela ne suffit pas !

Les odeurs

Ben oui. Avoir une magnifique cuisine pour partager du bon temps avec ceux qu’on aime, c’est classe ! Même s’il n’est pas interdit non plus de se sentir bien dans sa cuisine quand on est tout seul… On est d’accord. Mais ne pas imposer à vos hôtes de repartir chez eux avec le menu de la soirée incrusté sur leurs cheveux et leurs vêtements, c’est tip top ! Donc, HOTTE obligatoire ! Il existe 2 façons d’aspirer les fumées : en évacuant vers l’extérieur ou en recyclant en circuit fermé.

Comme son nom l’indique, la hotte recyclage consiste à épurer l’air sale avant de le rejeter dans la cuisine. Un filtre à charbon est alors nécessaire et il doit être remplacé régulièrement (entre 2 et 6 mois selon les modèles). Plus sa densité est élevée, plus le filtre arrête les odeurs. Le coût n’est pas négligeable.

La fonction « évacuation » est idéale : l’absence de filtre à charbon améliore l’aspiration et à l’usage c’est moins coûteux. La contrainte est de disposer d’une sortie directe vers l’extérieur (vers le plafond dans le cas d’une hotte îlot).

L’esthétique

Elle est particulièrement soignée pour ce genre de configuration. Les matériaux sont souvent très design, les formes épurées.

La puissance et la pose

C’est une considération à ne pas prendre à la légère si vous ne voulez pas voir les fumées de votre cuisson refoulées par la hotte !

Choisissez le débit adapté à la grandeur de votre cuisine. Attention, trop de puissance aspirerait l’air chauffé de la pièce ! Pour calculer le juste débit : multiplier le volume de la cuisine (largeur × longueur × hauteur) par 10 minimum et 15 maximum. Ce chiffre doit être augmenté légèrement si l’appareil est utilisé en mode « recyclage ».

La distance idéale de votre hotte au-dessus de la plaque de cuisson est de 65 cm pour des plaques électriques et plutôt 70 cm pour des plaques gaz.

Les hottes télescopiques

Elles sont un peu à part. Beaucoup plus chères d’abord, moins connues du public, elles sont plus haut de gamme. Elles ont un côté futuriste, très discrètes elles ne se montrent que lorsqu’on a vraiment besoin d’elles. L’idée, c’est un produit qui se cache dans votre plan de travail, à l’arrière de votre plaque de cuisson. Une pression déclenche un mécanisme et fait apparaître la hotte. Ouiiiiiii. C’est bô !

Et voilà ! À vous de jouer ! Et à vos portefeuilles… ben oui c’est pas donné quand-même ces petites choses-là 😉

Sources : Que choisir, déco.fr, archiexpo, Élica circus island, Élica sea shell, Élica edith métal, Pando, Roblin,

Crédit photo : Mathieu Le Guern pour la hotte de plan de travail Miele

Chez SAGNE Cuisines, les services commerciaux

Nous continuons notre petit tour des services de l’entreprise SAGNE. Aujourd’hui, ce sont les personnes de l’Administration des Ventes et du technico-commercial qu’on vous présente. En d’autres termes, celles qui sont en lien permanent avec le client pour prendre la commande, contrôler, conseiller etc.

Voici leur portrait et leur approche du métier.

 

Marie-Jo, la fée de l’Adv

 Marie-Jo est entrée chez SAGNE il y a 30 ans. C’est dire sa connaissance du métier ! Elle est recrutée et rejoint les équipes du fabricant de cuisines en tant que Secrétaire de Direction. La fonction est très riche mais 12 ans plus tard, le service commercial alors en plein développement a besoin d’une deuxième assistante pour l’Adv. Elle aime se renouveler et n’hésite pas à saisir l’occasion qui se présente à elle. Depuis plus de 15 ans, elle s’occupe du secteur sud et de l’export pour lequel elle organise les transports.

Marie-Jo parle de son travail comme d’un partage, une relation de confiance entre les clients et son service. Elle prend les commandes bien sûr et les saisit après les avoir fait contrôler. Elle est en contact avec les services SAV, transport, commerciaux mais en relation avec la clientèle, Marie-Jo écoute, prend le temps de l’attention, pour trouver une solution, aider, rassurer. C’est une dimension du métier qui correspond à sa nature et c’est ce qu’elle aime par-dessus tout. Les temps sont durs et il faut se serrer les coudes ! Elle s’y emploie avec cœur.

 

Lydie, la nouvelle assistante Adv

D’origine parisienne, Lydie est arrivée en Gironde il y a 11 ans. Elle est entrée chez SAGNE l’été dernier. Après l’obtention d’un diplôme de secrétaire polyvalente, Lydie a travaillé dans plusieurs entreprises dont Chaffoteaux et Maury, puis dans de petites structures, cordonnerie, électricité. Quand elle arrive à La Réole, les emplois ne sont pas pléthores. Elle reprend une fonction de secrétaire médicale sur Bordeaux, travaille à mi-temps comme AVS (aide éducatrice pour enfants handicapés) à l’inspection académique de La Réole et complète son salaire avec de l’aide aux devoirs. Les trajets et les emplois à temps partiel la poussent à chercher un emploi stable, plus près de chez elle. Et la voilà parmi nous ! Bienvenue Lydie !Elle le dit : « L’important dans un poste, c’est de ne pas s’ennuyer. » Elle apprécie particulièrement le contact avec le client et plutôt la relation directe. Les mails, c’est bien mais elle préfère décrocher son téléphone et aller à la source. Être réactive, aller chercher les réponses pour satisfaire les demandes et avancer. Bien sûr, elle a encore beaucoup de choses à découvrir, avec lesquelles se familiariser… Ce n’est pas forcément facile de remplacer une personne qui était là depuis 37 ans ! Mais chez SAGNE, elle se sent bien et le dynamisme de la Direction Commerciale lui correspond à merveille. Elle est bien soutenue par ses collègues et ses clients. Alors, s’ennuyer, Lydie ? Franchement, elle n’est pas partie pour.

 

Manu, le technico-commercial                                                                                         

Manuel Bajt est entré dans l’entreprise il y a 30 ans, le 16 octobre 1986, grâce à son père qui y travaillait en tant que chauffeur. Formé initialement en comptabilité, il obtient son BEP/CAP Compta, mais juste avant son bac, il préfère entrer dans le monde du travail. Ses compétences de comptable n’étant pas requises, il passe par tous les postes ; ponçage, montage, emballage etc. Au bout de 3 mois, on lui propose le poste de technico-commercial tout juste créé. Il apprend sur le tas. Mais que fait Manu exactement ? Le poste est très polyvalent et demande une connaissance étendue du produit ainsi qu’une vigilance au moindre détail. Ses différentes missions :

Vérification des commandes, contact avec le client pour un complément d’information, établissement des devis, validation des plans exécutés par le dessinateur-concepteur ; Il reçoit aussi les revendeurs de la marque qui souhaitent visiter l’usine, les forme sur le produit et la partie technique.

Ce que Manu aime le plus dans son travail, c’est la diversité. Même si le stress est parfois de la partie – le métier demande beaucoup de précision et de concentration – la possibilité de pouvoir résoudre un problème et de relever un défi est satisfaisante, valorisante. Le sur-mesure par exemple, dans des configurations particulières et difficiles, exige qu’on invente, qu’on crée, qu’on trouve une solution afin de pouvoir répondre au désir du client. Pour lui, le challenge rend le travail intéressant. Quant à la relation au client, cela lui plaît toujours autant, comme à ses débuts !

 Et voilà 🙂

Ne manquez pas le prochain épisode, Benjamin, le dessinateur-concepteur !

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer