ellipses

Le miroir

C’est une histoire qui date ! D’abord, il y a eu l’eau. Tout simplement. Encore fallait-il qu’elle soit calme pour pouvoir s’y regarder.

Histoire en bref…

Inventé depuis des siècles, l’Antiquité jugeait le miroir utile et salvateur. Les philosophes pensaient qu’il permettait aux hommes… et aux femmes (ben oui!) de bien se connaître. Il invitait ainsi celui qui se regardait à ajuster ses actes en fonction de ce qu’il voyait. L’image reflétée renseignait sur l’état de la personne et l’incitait à agir. Socrate proposait ainsi aux ivrognes de se regarder dans un miroir dans l’espoir que leur image les conduise à prendre conscience de leur mauvais état de santé et à modifier leur habitude néfaste. L’histoire ne nous dit pas si cela marchait ou pas. En ces temps reculés, que ce soit en Grèce, en Chine ou en Égypte ou même chez nous, pour se voir dans un miroir, il fallait polir le métal !

Pareil au Moyen-Âge, où l’église y voyait à la fois une aide à l’introspection (on n’est pas très loin de l’idée des philosophes) mais croyait également que le miroir avait une puissance manipulatrice conduisant à l’envoûtement, voire à la possession. 

C’est au 17ème siècle que le miroir devient vraiment un objet dans lequel on recherche une image complaisante de soi. Cette fois-ci le miroir est en verre. Aujourd’hui, il sert autant au coiffeur qu’au dentiste. Oui, c’est moins sexy.Mais personne ne peut s’en passer. L’image est devenue plus importante que de raison et il faut la maîtriser.

Mais un miroir, c’est joli aussi. Et au fil du temps, il est devenu un objet de décoration.

Miroir et décoration

Bien sûr on a tous un miroir dans sa salle de bains. On peut cependant en installer un dans toutes les pièces de la maison car il est devenu un objet de décoration. Voici une petite sélection de miroirs qui pourra vous donner quelques idées déco à exploiter.

De la rondeur …

De l’effet…

Bref, vous l’avez compris, il en existe vraiment de toutes les formes, de toutes les matières, de toutes les grandeurs. Ils peuvent se combiner, emplir un mur ou être le petit détail qui apporte une touche très personnelle à votre intérieur.

sources : Comforium, Betonboutik, Mobiliermoss, Designmag, Designers-avenue, Boite-à-design, Leblogdéco, blog-déco-miroir, Edendéco, Elle.be, Maisonsdumonde, tendance-miroir, Décoclico, Déco-design

liao-targa

Acheter ou changer de cuisine

Les bonnes questions à se poser avant…

le projet en lui-même

Vous souhaitez juste donner un petit coup de neuf à la cuisine ? Cela peut passer simplement par un rafraichissement des peintures murales, changer de couleur, préférer le carrelage à la peinture, ou vice et versa, bref… il s’agît-là de déco pure et ça se réfléchit. Le bon côté : pas besoin de changer le mobilier de la cuisine. Le moins bon ? Ben justement… c’est le mobilier que vous ne supportez plus. Repeindre la pièce, c’est sympa, mais ça ne suffit pas !

Bref…

Vous aimeriez changer de meubles de cuisine. Oui, mais votre budget est limité pour acheter du neuf. On a la solution. Vous avez pensé à changer les façades ? Vous gardez les caissons et trouvez dans votre modèle d’autres coloris, voire d’autres matières.

Ras-le-bol de la cuisine verte, vous voulez du blanc !

Assez de la cuisine blanche, vous préférez le crème !

La plupart des cuisinistes proposent de nombreux coloris pour un même modèle. C’est pratique et économique quand on ne change que les façades.

Vous pouvez aussi changer les boutons ou les poignées de vos portes, ou seulement le plan de travail

Juste un « petit » détail et vous avez l’impression de vivre dans un autre univers. Pas mal, non ?

Ah, mais je vous vois venir… Si vous gardez les mêmes meubles, vous gardez donc le même agencement, votre électroménager reste en place, finalement vous avez quand-même le sentiment de passer à côté du changement. Donc…

 

Ce que vous voulez vraiment, c’est tout casser ! Changer le mobilier, l’agencement, passer du L au U ou du U au L – là, vous reconnaissez la spécialiste – ce qui vous permettra d’acheter le frigo américain de vos rêves et le mettre OU VOUS VOULEZ ! Bon, là, faut investir !

Mais, je m’égare un peu. Rassurez-vous ! Sans tout casser, vous pouvez changer de cuisine à moindre coût. Certaines marques proposent des produits intéressants à découvrir et qui s’adressent plutôt à des budget moyens.

 

Le budget

Vous avez un petit budget pour acheter votre nouvelle cuisine, disons jusqu’à 5 000 €, nous vous invitons à aller visiter le site de la marque PRONTO. La collection est plutôt contemporaine mais s’ouvre  aussi sur des lignes un peu plus classiques. Voici quelques exemples :

Entre 5 000 € et 15 000 €, votre choix se porte autant sur le design, l’étendue des gammes que sur la qualité. Quelques exemples chez SAGNE.

 

À qui s’adresse-t-on ?

Au cuisiniste. C’est lui le spécialiste ! Il connaît les matériaux, leur provenance, leur qualité et leur résistance à l’usage. Ses poseurs sont des experts. Il peut vous proposer de nombreux produits aux styles différents et selon le budget que vous vous êtes fixé. C’est toujours une personne de bon conseil.

Quoi qu’il en soit, acheter ou changer sa cuisine ne se fait pas à la légère. Il faut bien peser son projet et explorer ses envies autant que ses besoins. Une cuisine est toujours un investissement. Vous l’avez pour un certain temps alors, ne vous précipitez pas ! Rencontrez un cuisiniste, des cuisinistes, comparez, réfléchissez et sautez le pas !

 

 

 

 

 

 

 

 

modèle EPERNAY

Cuisine rustique

La cuisine en bois rustique

Une qualité, à l’épreuve du temps. Un style, cossu. Aujourd’hui, grâce à des procédés de teintes et à la créativité des designers, la cuisine rustique retrouve un caractère très actuel.

L’Épernay, modèle rustique de chez SAGNE Cuisines nous évoque des souvenirs du passé.

C’est une cuisine au caractère affirmé, en chêne massif, qui arbore le choix audacieux du noir, adouci par une finition brocante (arêtes usées où la couleur disparaît).

L’effet est volontaire. L’Épernay, ici en teinte simple noire, existe en 6 autres coloris et également en teinte double pour un effet vieilli encore plus prononcé.

L’îlot est enveloppé d’un plan de travail épais en inox qui, grâce à sa grande profondeur, permet de s’y attabler.

Boutons et poignées choisies pour ce modèle sont également en inox.

Découvrez tous nos autres modèles sur le site sagne-cuisines.com et rendez-vous sur la page Facebook ! 

 

 

 

 

modèle CERVIN

La cuisine bois

Une cuisine bois mais une cuisine moderne !

La CERVIN, un bois d’épicéa massif pour plus de naturel 

Le ton et la matière se prêtent à toutes les décorations. Ici, dans le coloris bois brûlé, la CERVIN se marie parfaitement avec le quartz noir crystal black et le stratifié bois debout clair des plans de travail. 

Deux îlots perpendiculaires distribuent une grande capacité de rangement grâce aux casseroliers et tiroirs situés côtés intérieurs et extérieurs des îlots.

Contre le mur, placards et armoires forment un ensemble de grande hauteur.

À la droite des fours encastrés, une armoire télescopique à porte coulissante qui abrite une échelle de casiers en métal, très fonctionnels pour un stockage important.

C’est une haute technologie maîtrisée par les ateliers SAGNE qui permet l’aspect d’un travail artisanal réussi.

http://www.sagne-cuisines.com/modele-de-cuisine/cervin/

 

Etagère en granit

Meuble d’angle

Meuble d’angle pratique

Le meuble d’angle exploite les coins et les recoins de votre maison.  Il est très pratique par exemple dans une cuisine aménagée où de nombreux rangements sont nécessaires tant le volume des accessoires ou denrées alimentaires prend de place.

Le meuble d’angle offre différentes possibilités d’ouverture et il cache souvent la surprise d’un espace de rangement très généreux, derrière une façade de taille standard.

 

Meuble d’angle esthétique

Dans un salon, une entrée ou une chambre, le meuble d’angle, en plus de conserver son côté pratique, joue la carte de l’esthétique. Ben oui… Le rangement, c’est bien, mais si en plus c’est joli, ça ne gêne pas ! Alors étagères, bibliothèques, meubles T.V et autres encoignures rivalisent de créativité. Dans les couleurs, les matières et les formes. Car oui, un meuble d’angle peut avoir plusieurs formes.

Ils sont en bois de palissandre, peint ou laqués et même en carton !

 

Il y a les bedonnants qui gonflent leur ventre

Les design, bien plus minces !

Bref, vous l’avez compris, autant de formes que d’imaginations mises en oeuvre ! Et c’est tant mieux !

 

Sources : SAGNE Cuisines, aïe design, Galerie Mobler, Meubles Fuscielli, Les cartons chics d’Hélène, Yooko,

Angle droit

 

 

Combinaison Linxia + Laclusaz

Cuisine moderne

La LINXIA

Dans la famille cuisine moderne, voici l’un des produits phares de la collection SAGNE Cuisines.

Ce modèle est disponible en 15 coloris mats finition « soft touch ».

Mais Kézako le soft touch ? La « finition  soft », élaborée au sein des  ateliers Sagne, est un procédé exclusif de la marque. Il confère à la surface un toucher « peau de pêche ». Un contact velouté très agréable. 

Les meubles hauts sont équipés de portes dépliantes coulissantes. Disponibles dans le matériau et la couleur coordonnés à la cuisine.