spot T.V

Sagne Cuisines sur M6 et TEVA

SAGNE Cuisines sponsorise D&CO et TEVA DECO !

Pour la première fois et pendant 11 semaines, du 5 septembre au 15 novembre,

SAGNE Cuisines est partenaire des émissions D&CO sur M6 et TEVA DECO sur TEVA

 

Les samedis                                                                 Les dimanches

Sur M6, vers 18h40                                               Sur TEVA vers 11h30

émission D&CO                                                      émission TEVA DECO

 

cuisine LIAO

La cuisine blanche

La cuisine blanche se fait remarquer cette année !

Finie la tendance des coloris peps et acidulés. La cuisine blanche est à l’honneur ! Toutefois, on peut quand-même dire que le blanc , s’il est très chic, appelle du pied d’autres couleurs pour se marier avec. Enfin, pas toujours.  Une cuisine blanche sur un carrelage blanc, recouverte d’un plan de travail blanc etc., c’est très classe mais c’est froid. Ou alors, il faut ajouter des taches de couleurs aux murs, des tableaux, des affiches ou bien des luminaires aux teintes chaudes. Bien sûr, ce n’est que mon avis. Voici un florilège des cuisines blanches de la marque SAGNE Cuisines.

La cuisine blanche contemporaine

La VEGA sans poignée

cuisine Véga sans poignée

cuisine Véga sans poignée

 

Une configuration avant-gardiste pour cette   cuisine, composée de nombreux rangements bas, créant ainsi un espace aéré, original et déstructuré. Tel un jeu de construction aux blocs savamment disposés, les lois de la gravité semblent mises à l’épreuve. Style minimaliste garanti !

 

La VEGA

cuisine VEGA

cuisine VEGA

 

 

Les niches de couleur et de grandes tailles permettent un rangement confortable et apportent un joli contraste avec le blanc des façades.

 

La LIAO

cuisine LIAO

cuisine LIAO

 

Les amoureux des lignes pures sont ravis par cet ensemble de meubles sans fioritures et d’une blancheur immaculée. Les plans de travail noirs soulignent la linéarité des formes. Ne touchez à rien… Tout est parfait.

 

 

La DUBAÏ/MODUM

cuisine DUBAÏ / MODUM

cuisine DUBAÏ / MODUM

 

Mélange et effets de matières donnent à cette cuisine un air de changement perpétuel. La lumière accroche ou glisse sur les éléments, suivant son inclinaison. On la redécouvre à chaque fois et jamais on ne se lasse.

 

 

La ERIE

cuisine ERIE

cuisine ERIE

 

La couleur claire domine et apporte la lumière dans cette cuisine où se côtoient rectitude des lignes et rondeur. Le plan de travail dévie sa trajectoire pour répondre aux caprices d’une façade arrondie. Les rangements sont nombreux et laissent un espace ouvert, où chaque détail est à la vue.

 

L’ETOILE MATE

cuisine ETOILE MATE

cuisine ETOILE MATE

 

Habillée d’un blanc mat et d’une belle imitation bois, la cuisine renvoie une lumière douce et apaisante. Sa forme en U offre un bel espace de convivialité aux cordons bleus et à leurs hôtes. L’apéritif se prend au bar, sur une tablette déportée en surplomb du plan de travail. Le cuisinier n’est plus seul.

 

La cuisine blanche bois moderne

L’ASKOÏA 2

cuisine ASKOÏA 2

cuisine ASKOÏA 2

 

Contraste de couleurs entre le blanc jexé et le wengé jexé. La dominante foncée nous enveloppe de sa chaleur. Les portes des placards hauts et les panneaux de décoration habillent la cuisine et nous enveloppent pour un moment de partage.

 

 

La cuisine blanche bois traditionnel

La LOXLEY

cuisine LOXLEY

cuisine LOXLEY

 

Une cuisine de style anglais. Portes vitrées et pleines à double cadre, boutons de porte façon fer forgé, le tout en chêne massif teinté blanc.  Un grand plan de travail fait office de table et d’îlot central. Un agencement particulièrement pratique !

 

 

La VISCONTI

cuisine VISCONTI

cuisine VISCONTI

 

Présentée ici en double teinte, la cuisine semble patinée par le temps. On adore le meuble haut vitré « petit bois » avec un porte-assiettes des plus élégants. Le point cuisson adopte aussi le style d’antan. L’atmosphère est là.

 

 

Sources : SAGNE cuisines

Assiette Fornasetti

Fornasetti : décorateur décomplexé

Du 11 mars au 14 juin 2015, au Musée des Arts Décoratifs de Paris, se tiendra une exposition de l’oeuvre éclectique du célèbre Piero Fornasetti. 

Il fut peintre, graphiste, décorateur, imprimeur, verrier et rassemble environ 11 000 oeuvres. Ses supports sont tout aussi bien les meubles, la vaisselle, le papier peint, les objets de décoration, les textiles etc.

Pour lui, un espace sans décoration était comme une nourriture sans sel. Dans ses créations, le raffinement côtoie l’excentricité.

Faire entrer Fornasetti dans sa cuisine

Je me suis amusée à imaginer ce que je pourrais puiser dans l’oeuvre du créateur, pour décorer une cuisine de manière originale. Voici une petite sélection, toute petite sélection. Prêt ?

D’abord une table et des chaises. Ben oui, de quoi poser son délicat séant pour refaire le monde avec des amis. Si l’endroit est joli, ça gêne pas !

 

Pour se délecter de bons breuvages : des verres, des mugs, des théières.

Pour le repas, imaginez que vous choisissez vos assiettes en fonction du message que vous souhaitez délivrer à vos invités. 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

  Pour un compagnon trop bavard. 

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

Pour l’ami qui boit trop.
C’est ce qui risque de lui arriver !

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

 Pour flatter le p’tit nouveau. Qui ne tente rien…

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

Là, je ne vois pas. Vous avez une idée ?

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

        Pour votre ennemi préféré.
        Vous l’aurez prévenu !

 

 

 

 

Vous êtes moderne…ou pas. Votre cuisine est ouverte. Toutefois, une petite séparation entre votre salon et le lieu où vous cuisinez vous semble nécessaire. Alors, bien sûr on peut toujours construire un mur mais ça fait de la poussière ! Préférez donc les paravents !

Manque plus que la déco : boîtes, miroirs, bougies…

Et l’éclairage ! Important l’éclairage !

 

 

Bon, ben voilà ! Vous êtes équipé. 

Mes sources : Artvalue, 1stdibs, l’éclaireur, Pinterest, Elle décoration, about design, les arts décoratifs, maison.com

 

L’eau, un trésor pour la santé

Tout le monde le sait. L’eau est un élément essentiel à notre vie. Elle est le principal constituant de notre corps, dans une proportion de 60 %. Mais toutes les eaux sont-elles bonnes ? Certaines sont-elles plus thérapeutiques que d’autres ? Toutes sont-elles adaptées à chacun d’entre nous ?     

l'eau au naturel

l’eau au naturel

Le choix de l’eau

Tout d’abord, quelque soit votre choix, une quantité minimum d’eau est nécessaire au bon équilibre de votre organisme. On parle le plus souvent d’1,5 litre à 2 litres d’eau par jour. Ne sont pas comptés l’eau contenue dans la nourriture ni les thés ou cafés de la journée. Le thé, par exemple, est très diurétique et ne fait que passer dans l’organisme qui a moins le temps de s’hydrater qu’avec une eau pure. 

L’eau du robinet  

eau du robinet

eau du robinet

Elle est consommée par 2 Français sur 3 et tout à fait salubre et propre à la consommation. Elle est soumise à de nombreux contrôles rigoureux. Si elle est parfois boudée, c’est à cause de son goût chloré. Pour y remédier, versez-la dans une carafe : le chlore s’évaporera. Vous pouvez également y ajouter un peu de jus de citron et la conserver au réfrigérateur. L’eau du robinet est parfois « dure », calcaire. C’est en raison de sa teneur en calcium et en magnésium. C’est donc plutôt bénéfique pour la santé. C’est d’ailleurs un argument commercial que n’hésitent pas à mettre en avant certaines marques d’eau minérales.          

Les eaux en bouteilles 

Pour être agréables à boire, elles ne doivent pas être trop minéralisées et être dépourvues de nitrates. Ce sont des informations que l’on trouve sur les étiquettes. Certaines sont préconisées pour répondre à un besoin particulier ou une carence diagnostiquée par le médecin. Besoin de magnésium, de fluor ou de calcium. Toutes les eaux ont leurs spécificités.

eau bouteille

eau bouteille

L’eau de source et l’eau minérale

Elles ont un point commun : elles sont toutes les deux naturelles, pures, sans aucun traitement chimique. La différence entre les deux eaux est leur teneur en minéraux. L’eau de source ne peut prétendre à une composition minérale constante. Elle ne peut, de ce fait,  afficher de préconisation pour la santé. Très neutre, elle est sans danger pour les nourrissons. Les eaux minérales, suivant leur teneur particulière, peuvent être recommandées pour certaines pathologies ou au contraire proscrites. Un avis médical est indispensable en cas de doute. Il est conseillé de changer de type d’eau.

L’eau gazeuse 

eau gazeuse naturelle Pérou

eau gazeuse naturelle Pérou

Il en existe deux sortes : l’eau pétillante naturelle et l’eau minérale gazéifiée. La première contient du dioxyde de carbone à sa source. L’eau et le gaz (résultat d’une activité volcanique) cohabitent dans la même nappe souterraine. La deuxième est une eau minérale plate à laquelle on a ajouté du gaz carbonique lors de l’embouteillage. Les eaux gazeuses présentent de nombreux bienfaits. Fortement chargées en minéraux, calcium, magnésium, fer etc. elles sont thérapeutiques. Elles régulent le transit, sont anti-acide, apaisent les maux d’estomac… Elles sont très désaltérantes et conviennent à une consommation après un effort sportif. Leur forte teneur en sel demande un avis médical si l’on souhaite la consommer régulièrement.    

Que penser des carafes filtrantes ? 

Elles ont leurs détracteurs. En effet, les fabricants promettent au consommateur une eau pure, sans plomb, ni calcaire, ni chlore. Le magazine Que choisir ? a mené son enquête. Il en ressort que dans les conditions optimales d’un laboratoire, les résultats sont passables. En revanche, chez le particulier, les carafes sont souvent laissées à température ambiante provoquant ainsi un possible développement des germes et des microbes, qui, s’il était avéré, rendrait l’eau à peine potable ! Alors, le mieux : évitez les carafes filtrantes ou bien mettez-les au réfrigérateur, le froid bloquant les microbes.

Sources : Allô Docteurs, Doctissimo

La cuisine fait son cinéma

Que cache donc le mot cuisine ? On lui connaît 3 sens et quelques emplois dérivés.

On connaît la pièce, ce lieu où l’on s’affaire à préparer le repas et où l’on se rejoint pour partager un moment de convivialité. C’est l’endroit qu’on a appris à décorer, au fil du temps. Il y a la cuisine, que l’on prépare, art véritable pour le plaisir des sens. Et puis, il y a l’ensemble des meubles, placards, tiroirs, plans de travail etc.

Au cinéma, la cuisine, les cuisines apparaissent au gré des messages, elles deviennent cultes parfois…

Voici quelques images sélectionnées parmi pléthores pour se rappeler de bons souvenirs ou découvrir des valeurs sûres.

On ne présente plus La belle et le clochard. N’est-ce pas ? Ça fait longtemps que j’ai vu le film de Walt Disney et à chaque fois, je suis tombée sous le charme. Mais bon, j’ai déjà trouvé mon clochard… oups, désolée chéri ! Et vous savez quoi ? Il est cuisinier !

La cuisine au beurre, je ne sais plus pourquoi cela m’est revenu en tête. Je l’ai vu quand j’étais petite. Le duo Bourvil Fernandel me faisait beaucoup rire. Chamailleries autour de la cuisine normande au beurre et celle du midi de la France, à l’huile d’olive. Vous êtes quoi vous ?

Ratatouille ! Excellent ! Drôle, réaliste et tout à fait juste dans la gestuelle des cuisiniers. Je le sais, c’est mon clochard qui me l’a dit. Oui, ok, j’arrête.

Les tontons flingueurs est évidemment la perle à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas déjà. À revoir sinon ! Dialogues mythiques d’Audiard  ! Dans ce film, la cuisine, c’est l’endroit. Formica, ambiance des années 70.

Vatel. Histoire dramatique d’un cuisinier sous le règne de Louis XIV. Les scènes de préparation des repas de festivités sont absolument magnifiques ! 

Chocolat. Atmosphère chaleureuse et délicate où la liberté et la créativité sont à l’honneur. 

Le festin de Babette. Pour échapper à la répression de la Commune de Paris, Babette débarque un soir d’orage au Danemark. Elle devient la domestique de deux filles de pasteur et s’intègre dans l’austère communauté. Après quatorze années d’exil, elle reçoit de l’argent qui va lui permettre de rentrer en France. Elle propose avant son départ de préparer avec cet argent un diner français. Attention, les puritains se lâchent…dignement, certes. Mais jouissance garantie !

Dans le chapitre « la cuisine et les arts », il y a de quoi faire. Cinéma, peinture, littérature… Vraiment de quoi se régaler !

 

 

 

Dessert de Noël - Le Meilleur du Chef

Après les fêtes, recettes légères…

Des plats légers pour débuter l’année !

Vous, je ne sais pas. Mais moi, ouf…un peu de légèreté me fera le plus grand bien ! Les conseils des professionnels de la santé sont toujours de bon aloi. Du sport, mais attention, pas trop vite, pas trop fort. Reprise en douceur, s’il vous plaît ! Et puis, hé bien oui, il faut faire une croix sur le foie gras et l’alcool. Enfin, au moins réduire ! On va pas non plus… Voici donc quelques idées de recettes légères pour soulager votre organisme :

Au déjeuner, une salade sur lit de purée d’avocat pistaches 

Pour la purée : 1 avocat, une poignée de pistaches crues, 1 jus de citron et du sel

Dans un bol, mettez l’avocat bien mûr, les pistaches bien égouttées et un peu de jus de citron. Mixez le tout dans un blender et vous obtenez une mélange crémeux. Votre purée est prête !

Pour la salade : 1 fenouil (excellent pour le système digestif), 1 radis noir (parfait pour drainer le foie), 1 pamplemousse (riche en vitamines et antioxydants) et quelques feuilles de mâche.

Coupez le radis noir en fines lamelles.  Dégagez la chair du pamplemousse de ses « alvéoles ». Enfin, coupez le fenouil. Sur votre assiette, étalez la crème d’avocat pistaches et dessus, disposez votre salade. 

Pour le dîner, une soupe de brocolis et de blettes           

Ingrédients : 1 brocolis, 1 blette (vitaminé A et C et diurétique), 1 botte de persil, 1 grand bol d’eau, 1 filet d’huile d’olive et une c. à café d’herbes de Provence.

Faites mariner environ 1 heure le brocolis avec un peu de jus de citron, de l’huile d’olive, des herbes de Provence et du sel.
Mettez le brocolis dans le blender, avec la blette, le persil et l’eau. Pour ajouter du caractère à ce mélange, vous pouvez y ajouter des morceaux de gingembre et de curcuma frais. Mixez. C’est prêt !

 

Source : Allo docteur