Quel plan de travail choisir ?

Le plan de travail est l’élément nécessaire et incontournable d’une cuisine, pour qui veut préparer ses repas confortablement sur un espace libre. Il est aussi la touche finale de l’ensemble, véritable finition esthétique, qui a cette propriété étonnante de pouvoir changer le style du meuble sur lequel il est posé. Un exemple : une cuisine en bois, plutôt prisée pour son caractère chaleureux, traditionnel, joue aisément les contemporaines, revêtue d’un plan de travail stratifié ou céramique blanc ou noir. Et Vice et versa. Voyez plutôt !

La Loft

Quelle matière choisir ?

Il y a le bois, la céramique, le quartz, l’inox, le granit etc. Petit tour des matière disponibles sur le marché avec quelques caractéristiques et conseils de base pour bien choisir votre plan de travail :

Le bois

Le hêtre et le chêne sont des bois fermes, l’eucalyptus plus tendre. Pour une utilisation intensive, on préfèrera la dureté des essences. C’est un matériau résistant et facile d’entretien. Pour le préserver et suivant les types de bois, il est recommandé d’appliquer de l’huile de lin abondamment la 1ère fois puis régulièrement, comme pour un parquet, ce qui permet de le protéger contre l’humidité et les taches. Pour un plan de travail en bambou, préférer l’huile d’amande douce. On fera bien attention à enlever les restes de nourriture du plan de travail après utilisation pour éviter les champignons qui pourraient s’y développer.

L’inox

C’est le choix des cuisiniers professionnels en raison de ses propriétés anti bactériennes. Surface lisse et sans aspérités ou bien avec des alvéoles, selon sa préférence. Il ne rouille pas, n’absorbe pas les taches et il très facile à nettoyer avec des produits simples comme le savon ou le vinaigre et à l’aide d’une éponge. Son principal défaut : il est sensible aux rayures et aux traces de doigts. Il faut donc éviter de couper à-même le plan et d’utiliser une éponge abrasive pour le nettoyer. Pour le faire briller après le nettoyage, passer un chiffon.

L’inox se marie avec tous les intérieurs et il a ce côté « industriel » très en vogue en ce moment.

Le quartz

On l’aime pour son design très contemporain et sa forte résistance aux chocs, aux taches et aux rayures. Le nettoyage est facile avec des produits de base comme l’eau savonneuse. Sa sensibilité : Les produits chimiques et les solvants ainsi que la chaleur. Hé oui, rien n’est jamais parfait ! Une trop forte chaleur (supérieure à 150°) risque de décolorer votre plan de travail. Il suffit de le savoir et d’utiliser un dessous de plat pour tout ce qui sort du four. C’est tout !

Le granit

Comme le quartz, le granit présente de belles qualités de résistance aux chocs, aux taches et aux rayures (attention toutefois à l’utilisation de couteaux en céramique). Mais plus que le quartz, il résiste aussi à la chaleur. Pour le nettoyage, un bon coup d’éponge suffit. C’est un matériau très fiable dans la durée. Comme tous les plans de travail, comme tous les matériaux en général, un bon entretien reste nécessaire si l’on veut garder son produit dans un état optimal. Ainsi, tous les ans, il est conseillé de passer un produit hydrofuge pour préserver un bon niveau de porosité. Il est à noter que les finitions polies sont un peu plus résistantes que les finitions satinées.

Petite mention spéciale pour le granit noir Zimbabwe qui, contrairement aux autres granits constitués en majorité de quartz, contient un pourcentage élevé de gabbro, une roche plutonique qui lui conférant une dureté et une résistance supérieure.

Un article plus complet sur le granit ici

La céramique

Longévité et résistance sont les avantages marquants des plans de travail en céramique. Chaleur (jusqu’à 900°), rayures, taches, la céramique n’en a cure ! Une petite précaution toutefois : éviter de poser un plat qui sort du four sur les bords du plan, un choc thermique pourrait se produire. De même, très résistant aux rayures, l’emploi d’un couteau en céramique est préférable sur une planche à découper. C’est un matériau moderne, esthétique et très varié en termes de choix de coloris. Hygiène facile à l’eau savonneuse.

Une petite faiblesse, sa résistance aux chocs sur les arêtes et les chants.

Le stratifié

Le plan de travail en stratifié présente le plus large choix de coloris et effets matières. Il imite le bois, l’ardoise, le métal etc. C’est le matériau le plus vendu grâce à son très bon rapport qualité/prix. Il résiste aux produits chimiques, à une chaleur de 180°, aux taches et à l’humidité.

Généralités 

Bien entendu, on ne le répètera jamais assez, même si votre surface est calibrée à l’épreuve des agressions de tout type, mieux vaut toujours l’entretenir avec soin et appliquer quelques règles de base communes à tous les matériaux : mettre un dessous de plat sous un récipient qui sort du four ou du gaz plutôt que directement sur la surface, éviter de couper hors d’une planche, préférer les agents lavants doux plutôt que ceux plus corrosifs etc.

Ensuite il vous reste le côté esthétique… et là, c’est à vous de décider. Je ne peux plus rien pour vous ;)

 

Sources / Crédit photo : Cuisines et Bains magazine, Côté Maison, Plans cuisines, ntfrg.com, Bulthaup, Silestone, Bâcle Pierre et Granit, Plans Pluriel, Utoo.me

 

 

Les nouvelles collections de SAGNE Cuisines

4 univers différents pour votre cuisine, 

Choisissez le vôtre !

 

Les-Actuelles-SAGNE-Cuisines

 

Évoluez dans un monde contemporain grâce aux modèle Les Actuelles.

Un nouveau modèle parmi d’autres, la LIMA combinée avec la LINXIA.

 

C’est une cuisine en mélaminé, imitation bois. Meubles à portes relevables et meubles grande hauteur. Le réfrigérateur est dissimulé, le four joliment encadré. Un ensemble net, au coloris naturel. La LIMA existe en 3 coloris.

 

 

Préférez les accents naturels des cuisines en bois

Les Cosy et Les Artisanales. 

 

 La MEGEVE et la ROMANS pour les Cosy, des cuisines bois moderne. 

L’ÉPERNAY, la LAVAISSIÈRE et la LOXLEY pour les Artisanales, des cuisines plus cossues en chêne massif.

 

Vous avez un budget un peu serré ? Les Minis sont faites pour vous !

Deux nouveaux modèles sur notre site : la LATINA et l’ARRONE. Façades en polymère brillant pour la LATINA (8 coloris disponibles) et façades en triplis d’épicéa pour l’ARRONE (5 coloris disponibles). Attention, le contrebalancement des façades est blanc, un détail qui permet de réduire les coûts et permettre, avec quelques autres options de proposer des cuisines de qualité à petits prix. Renseignez-vous !

Sources : SAGNE-Cuisines

 

 

 

etoile-brillante-Méribel

Cuisine moderne bleue

Étoile brillante / Méribel

Une cuisine bleue pour respirer…
La brillance d’une Étoile bleu Atlantique associée à la matité du chêne. L’Étoile brillante/Méribel est une cuisine combi. Une alliance entre deux modèles, qui permet à chacun de personnaliser son espace de vie.
Une cuisine moderne où le mélaminé brillant apporte une touche lumineuse à la sobriété d’un bois noble.

Côté salon, l’Étoile brillante bleu Atlantique se distingue dans le meuble bibliothèque en faisant écho au modèle du coin cuisine. Composée de casiers et étagères, le meuble de rangement est façonné tel un jeu de cubes. De multiples options pour les esprits créatifs !
Côté repas, l’Étoile en polymère bleu Atlantique est soulignée par le stratifié noir du plan de travail. La cuisine est en L, laissant un espace dégagé pour la préparation du repas.

La cuisine MERIBEL aux façades plaquées chêne à nœuds est ici en teinte grisée ; elle s’invite au salon et en cuisine. Dans le meuble bibliothèque, les placards sont sans poignées.
En cuisine, on trouve de grandes poignées horizontales alu.  Des meubles hauts à portes pliantes et portes lift se déclinent en harmonie avec le modèle. Portes lift simples en chêne à nœuds grisé et portes pliantes composées de 2 matériaux : chêne dans la partie haute du meuble, vitrine en verre dépoli et cadre alu dans la partie basse. Ces meubles sont équipés d’amortisseurs Blumotion de la marque BLUM et bénéficient d’une garantie de 20 ans.

Robot-patissier-bleu

Électroménager bleu

Coordonner l’électroménager à sa cuisine

Le printemps est là. Si, si… On a envie de passer l ‘éponge sur le gris de l’hiver et égayer nos sens avec de la couleur. Les cuisines se parent de tons acidulés. Tiens, une cuisine bleue par exemple, n’évoque-t-elle pas le bol d’air frais dont on a tous besoin au sortir de la saison pluvieuse ?

Bon, une cuisine colorée, c’est bien, oui. Mais si, de part et d’autre, un objet, un meuble, une affiche viennent rappeler le ton choisi, c’est encore mieux. Non, c’est carrément classe ! Voici quelques exemples d’électroménager de couleur bleue, pour aller avec votre cuisine.

La marque Bosch propose de nombreux articles, frigos, cafetières, fers à repasser etc.

Chez SMEG, on vise un peu plus le côté rétro, années 50. Les bleus sont déclinés et permettent un ajustement parfait au reste de la cuisine. Là, on trouve des lave-vaisselle, des robots patissier, des cuisinières, des bouilloires…

Et dites-vous bien que ce qui existe en bleu existe souvent dans une autre couleur. Ben oui, pas idiots les fabricants !

Chez SAGNE, nous, on a une jolie cuisine bleu Atlantique

Sources : Darty, Electromust, SMEG, Bosch

 

 

 

nuancier Dulux Valentine

Quelle peinture pour ma cuisine ?

La peinture de la cuisine

En général, vous avez déjà vos meubles. L’harmonie des couleurs dans votre cuisine se fera donc souvent en fonction de celle des meubles. On conseille de ne pas dépasser 3 couleurs dans une même pièce, sinon, la faute de goût n’est plus très loin. Pour vous aider à un choix sûr, la roue chromatique. Facile d’utilisation, elle vous indique quelles couleurs sont en harmonie les une avec les autres, dans le dégradé ou dans le contraste. Les explications ICI.

Une couleur qui nous correspond

En tous cas, choisir la ou les couleurs avec lesquelles on se sent bien est primordial. N’optez pas forcément pour ce qui se fait, ce qui est tendance… La mode passe et ne vous correspond pas toujours. N’oubliez pas qu’on ne refait pas sa cuisine tous les 4 matins alors, le choix ne se fait pas à la légère !

Quelques bases à retenir

Pour agrandir une pièce, on préfère le clair. Le blanc est lumineux et il se marie avec tout. Si vous craignez une ambiance trop froide, trop clinique, associez-y des éléments très colorés, peut-être vos meubles le sont-ils déjà. Sinon, les accessoires, éclairages, tableaux etc. réhaussent l’atmosphère.

Pour une ambiance conviviale, on aime les couleurs chaudes, le orange ou le jaune. Pour une atmosphère douce, on privilégiera les couleurs pastel.

Rien ne vous empêche de peindre 1 mur d’une couleur et les autres d’une autre. Mais attention au bariolage !! Restez dans les teintes et pensez à votre palette chromatique !

Des peintures spéciales cuisines

Dans la cuisine, il y a des zones particulièrement exposées à l’humidité et aux graisses. Pour conserver une peinture durable dans le temps, en qualité et en tenue, la peinture lessivable est plus que conseillée ! On préfèrera une peinture acrylique (sans solvants) à une peinture glycéro.

Voici quelques marques qui ont fait leurs preuves :

  • V33 Peinture cuisine 100% anti-tache Déco Lab V33. Elle s’applique aussi bien sur les murs que sur le carrelage, la crédence et le bois.
  • Dulux Valentine spéciale pièces humides. Effet béton ciré. Collection Architecte.
  • Farrow and Ball. LA marque prestigieuse de peinture. Gamme « Émulsion moderne ». Haute performance, mate et veloutée (132 teintes).
  • Tollens, peinture acrylique mate. Gamme « Flat Hydro mat velouté ». Ne jaunit pas avec le temps.

Sources : V33, Dulux Valentine, Farrow and Ball, Tollens, Autour du papier, Déco.fr

Oacloud, Deco cool,

 

 

dubai_menara

La cuisine combi

La cuisine combi, c’est quoi ?

Combi, comme combinaison. La cuisine combi SAGNE, c’est un assemblage de plusieurs modèles pour former une cuisine unique. C’est un agencement savamment orchestré pour que teintes, matériaux et styles deviennent une création personnelle que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

La cuisine combi, c’est votre cuisine à la carte ! Je vous présente mes favorites…

La Liao-Targa. J’aime l’élégance de la laque et la chaleur du bois. L’agencement est sobre, la symétrie des éléments est apaisante.

La Laclusaz-Linxia. Ici, un mélange de 3 matières : le bois, la laque et l’inox. La douceur des façades en laque jouxte l’aspect brut du bois et le brillant de l’inox. La forme ronde de l’évier et du casserolier brise la rectitude des lignes. L’ensemble est original.

La Aravis-Malmö. Un bois de chêne et un bois d’épicéa. Du blanc et du noir. Une dissymétrie comme un jeu de cubes élaboré.

La Roma-Brindisi. Ces 2 modèles sont quasi identiques. On joue ici sur les couleurs et la forme du cadre, arrondi pour la Brindisi et droit pour la Roma. J’aime le style brocante mis au goût du jour grâce aux teintes actuelles.

Retrouvez tous les autres modèles de cuisines Combi sur notre site et créez votre modèle unique !