Assiette Fornasetti

Fornasetti : décorateur décomplexé

Du 11 mars au 14 juin 2015, au Musée des Arts Décoratifs de Paris, se tiendra une exposition de l’oeuvre éclectique du célèbre Piero Fornasetti. 

Il fut peintre, graphiste, décorateur, imprimeur, verrier et rassemble environ 11 000 oeuvres. Ses supports sont tout aussi bien les meubles, la vaisselle, le papier peint, les objets de décoration, les textiles etc.

Pour lui, un espace sans décoration était comme une nourriture sans sel. Dans ses créations, le raffinement côtoie l’excentricité.

Faire entrer Fornasetti dans sa cuisine

Je me suis amusée à imaginer ce que je pourrais puiser dans l’oeuvre du créateur, pour décorer une cuisine de manière originale. Voici une petite sélection, toute petite sélection. Prêt ?

D’abord une table et des chaises. Ben oui, de quoi poser son délicat séant pour refaire le monde avec des amis. Si l’endroit est joli, ça gêne pas !

 

Pour se délecter de bons breuvages : des verres, des mugs, des théières.

Pour le repas, imaginez que vous choisissez vos assiettes en fonction du message que vous souhaitez délivrer à vos invités. 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

  Pour un compagnon trop bavard. 

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

Pour l’ami qui boit trop.
C’est ce qui risque de lui arriver !

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

 Pour flatter le p’tit nouveau. Qui ne tente rien…

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

Là, je ne vois pas. Vous avez une idée ?

 

 

 

Assiette Fornasetti

Assiette Fornasetti

 

 

        Pour votre ennemi préféré.
        Vous l’aurez prévenu !

 

 

 

 

Vous êtes moderne…ou pas. Votre cuisine est ouverte. Toutefois, une petite séparation entre votre salon et le lieu où vous cuisinez vous semble nécessaire. Alors, bien sûr on peut toujours construire un mur mais ça fait de la poussière ! Préférez donc les paravents !

Manque plus que la déco : boîtes, miroirs, bougies…

Et l’éclairage ! Important l’éclairage !

 

 

Bon, ben voilà ! Vous êtes équipé. 

Mes sources : Artvalue, 1stdibs, l’éclaireur, Pinterest, Elle décoration, about design, les arts décoratifs, maison.com

 

Les verres à vin - Que choisir ?

Comment choisir son verre à vin ?

Un grand vin dans un grand verre !

Bientôt les fêtes de fin d’année, vous avez envie de dresser un table parfaite pour votre repas familial de Noël ou de nouvel an, mais si vous avez déjà une idée des vins qui l’accompagneront, quid des verres qui permettront de les déguster ?

Le verre à vin n’est pas qu’un objet esthétique, son rôle est primordial dans la dégustation du vin. S’il est mal choisi, il peut en atténuer la robe, le nez mais aussi le caractère. Utilisez vos jolis verres en couleur pour l’eau mais pour le vin, optez pour un récipient qui correspond à son caractère. 

Les termes pour décrire le verre à pied pour le vinJ’avoue que mes connaissances dans ce domaine n’étaient pas parfaites et l’occasion de cet article m’a permis de parfaire mon savoir. Découvrez les termes utilisés pour décrire un verre à pied pour le vin avec le schéma ci-contre.

Un verre à vin bien choisi permet de dévoiler les caractéristiques du nectar. Un Chardonnay ne se comporte pas de la même manière qu’un Pinot noir. Les verres à utiliser seront différents pour chaque cas. Plus importante est l’ouverture du verre, meilleure sera l’oxygénation du vin, ce qui conviendra merveilleusement à un grand vin de garde.

 Les 4 types de verre à vin

On les nomme selon les grandes régions viticoles Françaises.

Verre à vin - BourgogneLe verre à Bourgogne

De jolie forme arrondie, il est plutôt large. Il permet de concentrer les arômes des vins rouges, tout en préservant d’une trop grande aération grâce à son ouverture étroite. Conseillé pour les vins puissants et structurés.

Verre à vin - BordeauxLe verre à Bordeaux

C’est un verre plus effilé et allongé que le Bourgogne. Son calice est large et d’une grande ouverture pour une bonne aération.C’est le verre idéal pour les vins rouges comme le Cabernet ou le Merlot. Il est plus polyvalent que le Bourgogne.

Verre à champagneLe verre à Champagne

C’est un joli verre effilé qui permet d’admirer la finesse et la longueur des bulles. Pas trop étroit mais serré au pied avec un petit élargissement qui va permettre aux arômes de s’épanouir. Spécial champagne.

Verre à vin - L'INAO Le verre INAO

Voici le verre le plus universel, reconnu par l’Institut National des Appellations d’Origine. Créé à la suite d’études et d’expérimentations, c’est le plus adapté au développement des arômes. Si c’est la valeur sûre à avoir dans son placard, il n’est pas forcément le plus adapté à l’ensemble des vins.

Pour conclure, on préférera pour les vins rouges un verre évasé sur le fond, ventru et resserré vers le haut pour apprécier les arômes. Pour les vins blancs, pas besoin de verres aussi grands que pour les rouges mais il faut rester sur les mêmes formes.

Ce qui joue dans la dégustation

La quantité d’air présente dans le ballon du verre influence le vin. C’est le même rôle qu’une carafe à décanter. Plus il y a d’air en contact avec le liquide, plus le vin, aéré, gagne en maturité et libère ses arômes. A l’inverse, un petit verre est plus adapté pour les vins blancs, car il préserve leurs arômes fragiles d’une évaporation rapide.

La position de la tête joue son rôle aussi, pour ne pas baver en buvant, les verres largement ouverts nous forcent à baisser la tête, alors que ceux plus étroits nous obligent à pencher la tête en arrière. Ces différentes positions conditionnent l’arrivée du liquide sur la langue. Si la perception du sucre s’effectue sur le bout de la langue, le degré d’acidité se mesure au fond de la langue.

Ainsi, un verre légèrement évasé permettra au vin de se déposer délicatement sur le bout de la langue, ce qui accentuera la sensation de sucre et d’alcool. Un verre fin et resserré, à l’inverse, bu la tête en arrière, va accélérer l’arrivée du breuvage vers le fond de la langue et mettre plus en avant l’acidité du vin.

Sources : Ve2f.com, M-Style