Chez SAGNE Cuisines, la conception

Le métier de dessinateur-concepteur est en pleine évolution, tout comme le secteur de la décoration intérieure avec lequel il est directement en lien. Au départ, il y a l’écoute du client puis, selon ses demandes, l’imagination, la création…

Chez SAGNE Cuisines, il y a Benjamin.

Benjamin, le dessinateur-concepteur

Un BTS technico-commercial en poche, Benjamin entre chez SAGNE pour un mois. C’est un job d’été. Il travaille à l’atelier, à l’emballage, au placement des charnières, au stockage/déstockage. On lui propose un emploi stable qui consiste à seconder le poste de dessinateur-concepteur. La perspective de découvrir un nouveau métier l’attire et il accepte. Il est formé en interne par ses collègues. Viendront ensuite s’ajouter des formations professionnelles sur Winner et In Situ.

Le métier requiert de la créativité et c’est ce qui plaît à Benjamin. Il est passionné de dessin depuis qu’il est tout petit. Il a l’œil et ça tombe bien : établissement des plans des magasins, des allées de circulation jusqu’au choix des coloris, des façades, des plans de travail, des poignées et boutons et le cas échéant conformité au style des magasins de la zone de chalandise. Créativité et goût ! Mais cela demande aussi de la rigueur : respecter le cahier des charges et contrôler chaque élément, sans cesse et point par point au fil des chantiers.

Sa formation initiale lui permet d’avoir une vision globale du métier ; approcher au plus près des désirs de la clientèle tout en respectant l’identité de la marque, être force de proposition pour allier conseil et préconisations afin de véhiculer une image qualitative et réaliser de beaux magasins. Benjamin considère l’échange avec le client primordial. Il doit être constant. La diversité de la mission est passionnante mais elle implique une grande exigence, idéalement partagée entre le concepteur et son client afin de minimiser les risques d’erreurs. Benjamin a cette conscience du travail bien fait et mené à son terme. En relation avec l’extérieur, il est amené parfois à se déplacer, ce qui lui permet de mieux imaginer, de se projeter. En interne, il est en contact avec Manuel Bajt qui supervise son chantier, avec les assistantes Adv qui saisissent ses commandes et avec la Direction Commerciale pour la validation des grands projets.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *