Chez SAGNE Cuisines, les services commerciaux

Nous continuons notre petit tour des services de l’entreprise SAGNE. Aujourd’hui, ce sont les personnes de l’Administration des Ventes et du technico-commercial qu’on vous présente. En d’autres termes, celles qui sont en lien permanent avec le client pour prendre la commande, contrôler, conseiller etc.

Voici leur portrait et leur approche du métier.

 

Marie-Jo, la fée de l’Adv

 Marie-Jo est entrée chez SAGNE il y a 30 ans. C’est dire sa connaissance du métier ! Elle est recrutée et rejoint les équipes du fabricant de cuisines en tant que Secrétaire de Direction. La fonction est très riche mais 12 ans plus tard, le service commercial alors en plein développement a besoin d’une deuxième assistante pour l’Adv. Elle aime se renouveler et n’hésite pas à saisir l’occasion qui se présente à elle. Depuis plus de 15 ans, elle s’occupe du secteur sud et de l’export pour lequel elle organise les transports.

Marie-Jo parle de son travail comme d’un partage, une relation de confiance entre les clients et son service. Elle prend les commandes bien sûr et les saisit après les avoir fait contrôler. Elle est en contact avec les services SAV, transport, commerciaux mais en relation avec la clientèle, Marie-Jo écoute, prend le temps de l’attention, pour trouver une solution, aider, rassurer. C’est une dimension du métier qui correspond à sa nature et c’est ce qu’elle aime par-dessus tout. Les temps sont durs et il faut se serrer les coudes ! Elle s’y emploie avec cœur.

 

Lydie, la nouvelle assistante Adv

D’origine parisienne, Lydie est arrivée en Gironde il y a 11 ans. Elle est entrée chez SAGNE l’été dernier. Après l’obtention d’un diplôme de secrétaire polyvalente, Lydie a travaillé dans plusieurs entreprises dont Chaffoteaux et Maury, puis dans de petites structures, cordonnerie, électricité. Quand elle arrive à La Réole, les emplois ne sont pas pléthores. Elle reprend une fonction de secrétaire médicale sur Bordeaux, travaille à mi-temps comme AVS (aide éducatrice pour enfants handicapés) à l’inspection académique de La Réole et complète son salaire avec de l’aide aux devoirs. Les trajets et les emplois à temps partiel la poussent à chercher un emploi stable, plus près de chez elle. Et la voilà parmi nous ! Bienvenue Lydie !Elle le dit : « L’important dans un poste, c’est de ne pas s’ennuyer. » Elle apprécie particulièrement le contact avec le client et plutôt la relation directe. Les mails, c’est bien mais elle préfère décrocher son téléphone et aller à la source. Être réactive, aller chercher les réponses pour satisfaire les demandes et avancer. Bien sûr, elle a encore beaucoup de choses à découvrir, avec lesquelles se familiariser… Ce n’est pas forcément facile de remplacer une personne qui était là depuis 37 ans ! Mais chez SAGNE, elle se sent bien et le dynamisme de la Direction Commerciale lui correspond à merveille. Elle est bien soutenue par ses collègues et ses clients. Alors, s’ennuyer, Lydie ? Franchement, elle n’est pas partie pour.

 

Manu, le technico-commercial                                                                                         

Manuel Bajt est entré dans l’entreprise il y a 30 ans, le 16 octobre 1986, grâce à son père qui y travaillait en tant que chauffeur. Formé initialement en comptabilité, il obtient son BEP/CAP Compta, mais juste avant son bac, il préfère entrer dans le monde du travail. Ses compétences de comptable n’étant pas requises, il passe par tous les postes ; ponçage, montage, emballage etc. Au bout de 3 mois, on lui propose le poste de technico-commercial tout juste créé. Il apprend sur le tas. Mais que fait Manu exactement ? Le poste est très polyvalent et demande une connaissance étendue du produit ainsi qu’une vigilance au moindre détail. Ses différentes missions :

Vérification des commandes, contact avec le client pour un complément d’information, établissement des devis, validation des plans exécutés par le dessinateur-concepteur ; Il reçoit aussi les revendeurs de la marque qui souhaitent visiter l’usine, les forme sur le produit et la partie technique.

Ce que Manu aime le plus dans son travail, c’est la diversité. Même si le stress est parfois de la partie – le métier demande beaucoup de précision et de concentration – la possibilité de pouvoir résoudre un problème et de relever un défi est satisfaisante, valorisante. Le sur-mesure par exemple, dans des configurations particulières et difficiles, exige qu’on invente, qu’on crée, qu’on trouve une solution afin de pouvoir répondre au désir du client. Pour lui, le challenge rend le travail intéressant. Quant à la relation au client, cela lui plaît toujours autant, comme à ses débuts !

 Et voilà 🙂

Ne manquez pas le prochain épisode, Benjamin, le dessinateur-concepteur !

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *