Les éviers de cuisine

Choisir son évier de cuisine

C’est, au sens propre comme au sens figuré, la source de votre cuisine : l’évier est à la fois très sollicité et peu épargné.

La forme de l’évier de cuisine, son matériau et son agencement correspondent à de multiples besoins, design, praticité et encombrement. L’évier a évolué tant dans sa forme que dans son aménagement avec des accessoires de plus en plus pointus et techniques (robinetterie, évacuation, installation…).

Comment disposer son évier ?

Selon l’agencement de votre cuisine vous avez plusieurs façons d’implémenter votre évier :

  • Encastré : on appuie le pourtour sur le plan de travail découpé pour le recevoir. Un joint est nécessaire pour assurer l’étanchéité du montage.
  • Intégré : c’est le montage le plus esthétique, l’évier semble faire partie du plan de travail qui se retrouve complètement lisse. Rebord et jointures sont invisibles.
  • Posé avec « sous-évier » : les deux éléments doivent mesurer sensiblement la même taille pour que les bords de la cuve reposent sur le meuble. Il existe aussi des vasques à poser en entier, avec la tuyauterie cachée sous le meuble. Ce type de montage nécessite un support adapté et limite les possibilités décoratives comparé à un évier encastrable.

Combien de cuves ?

Les tailles d'éviers de cuisineSi le plus peut le moins c’est avant tout l’usage qui dicte le nombre.

  • 1 cuve : si vous manquez de place c’est le choix de raison, c’est aussi approprié si vous possédez un lave-vaisselle. Convient également pour une utilisation ponctuelle de la cuisine.
  • 2 cuves : c’est le choix des familles nombreuses, il permet de laver et de rincer en même temps. Plusieurs choix possibles avec deux cuves identiques, ou une large et une plus petite. On peut ajouter des accessoires : planche, égouttoir, etc.

Quel matériau pour votre évier ?

  • L’Inox : est le plus à la mode. Facile à installer, car léger, il amortit les chocs, résiste à la corrosion, est antibactérien et solide. En outre, il s’entretient aisément. Seul bémol, il faut accepter qu’il « vive », donc tolérer les rayures ou les traces (gouttes d’eau, doigts).
  • Le grès ou la céramique : ils se nettoient bien comme l’Inox, ils sont antibactériens et résistants aux taches et à la chaleur.  Points faibles : ils peuvent se fêler ou se casser en cas de choc violent. Un aspect classique malgré des teintes variées.
  • Les matériaux de synthèse : ils expriment la modernité et vous permettent de composer formes et coloris très divers. Faciles d’entretien, ils sont très solides face aux rayures et chocs thermiques. On trouve 2 types de matériaux : les résines acryliques (Corian, Krion, Hi-Macs, Staron…), à base de poudres minérales et de résine acrylique et les pierres acryliques composées en majorité de quartz avec adjonction de résine (Silestone, Eco by Cosentino, Zodiaq, Caesarstone…).
  • La pierre : c’est le produit authentique, élégant et fait pour durer. Un évier en pierre ne craint ni les chocs, ni les hautes températures, ni les rayures. A noter, dans certains cas, une porosité qui peut être problématique pour l’entretien. Attention aussi à l’encadrement qui doit supporter un poids important.

Sources : Côté Maison, Evier-Cuisine.net, Inspiration Cuisine, Espace-Aubade, Livingroc.com,

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.