Le lexique du cuisiniste

Chaque branche professionnelle a son jargon, son vocabulaire spécialisé. Le cuisiniste n’est pas en reste. Certains mots sont compréhensibles par tous car génériques et utilisés dans la vie courante. D’autres, en revanche, sont méconnus du grand public car spécifiques au domaine. Voici un petit lexique des mots couramment utilisés par les professionnels de la cuisine et qui vont éclairer votre lanterne. Par ordre alphabétique, on y va :

  • Alèze : élément de finition et de décoration qui permet de protéger et décorer les chants d’un plan de travail carrelé. L’alèze est en bois, du même coloris que la cuisine
  • Acrylique : matériau brillant utilisé pour la fabrication des façades de meuble. C’est un film synthétique collé sur un panneau de MDF. Il concurrence la laque à un moindre prix.
  • Amortisseur : accessoire permettant de ralentir et/ou d’insonoriser portes et tiroirs lors de leur fermeture. Ils se montent sur les charnières ou les glissières
  • Caisson : pièce de base de la cuisine à laquelle on vient ajouter finitions, portes ou tiroirs
  • Casserolier : meuble à grands tiroirs (grande hauteur) pour ranger casseroles, poêles ou autres plats de grandes dimensions

  • Coup d’éponge : crédence de petite hauteur
  • Corniche : élément décoratif à poser sur le dessus des meubles hauts pour les habiller
  • Crédence : partie murale située entre le plan de travail et les meubles hauts. Elle protège le mur des éclaboussures d’eau et de graisse. Elle peut être en inox, en verre, en carrelage etc.
  • Charnière : pièce qui permet à une porte ou une fenêtre de s’ouvrir et se fermer. Elle est placée le plus souvent à l’intérieur du meuble mais parfois apparente sur les cuisines rustiques (fiches à lacet)
  • Chant : la bande de chant est une de protection qui peut être placée sur la tranche d’un panneau ou d’un plan de travail. Il en détermine l’épaisseur
  • Dos épis : panneau de finition identique aux façades ou au plan de travail et placé derrière le meuble
  • Encastrable : un élément qui s’insère entre les meubles de la cuisine
  • Façade : porte de meuble ou devant d’un tiroir
  • Fileur : pièce de finition qui permet de cacher un espace entre le mur et le meuble ou bien entre deux meubles
  • Galandage : se dit d’une porte coulissante qui se dissimule dans le mur lors de son ouverture
  • Glissière : élément métallique sur lequel glisse le tiroir pour s’ouvrir et se fermer
  • Habillage : élément décoratif fixé sur le côté, le devant ou le dos d’un électroménager ou d’un meuble. L’habillage d’un lave-vaisselle ou d’un lave-linge est la porte fixée sur la façade de l’électroménager de même couleur que la cuisine.
  • Ilot : meuble isolé dont les côtés ne touchent ni les autres meubles ni les murs. On parle d’îlot central par exemple.
  • Implantation : manière dont sont disposés les meubles de cuisine les uns par rapport aux autres, en L, en U, en I, en parallèle…
  • Intégrable : élément encastrable pourvu de charnières permettant de recevoir un habillage en façade
  • Joues : panneaux latéraux décoratifs avec une finition identique au meuble de cuisine (façade, caisson ou plan de travail)
  • Laque : matériau haut de gamme en finition brillante ou mate. Elle s’applique au pistolet. Elle est plus chère que le stratifié et le mélaminé en raison de son long process de fabrication. On préfèrera la laque hydro pour éviter les émissions de COV des laques solvantées.
  • Mélaminé : un panneau de bois ou de MDF (bois aggloméré) avec une feuille de papier décor enduite de résine
  • Métré : les cotes de la pièce
  • Plan de travail : se pose sur le dessus des meubles bas et s’utilise comme espace de préparation des plats ou d’exposition d’objets et ustensiles. Différentes matières sont proposées : bois, stratifié, résine, pierre etc.
  • Plan snack : plan de travail type comptoir de bar
  • Plinthes élément qui dissimule l’espace sous le meuble de cuisine et les pieds sur lesquels elles sont fixées

  • Pose libre : un électroménager qui n’est pas encastrable
  • Quartz : matériau  naturel doté d’une bonne résistance à la chaleur, aux rayures et aux acides. Judicieux pour les plans de travail
  • Rechampi : technique de peinture qui consiste à teinter le bois en laissant apparaître le veinage
  • Soffite : caisson décoratif sous plafond servant à dissimuler des gaines électriques ou d’évacuation ou des spots
  • Stratifié : matériau synthétique utilisé pour couvrir les façades et les plans de travail. C’est un empilement de feuilles sur lesquelles on met un décor qu’on enduit d’une résine. Le tout est ensuite collé sur le panneau. Il est réputé pour sa grande résistance.
  • Tiroirs à l’anglaise : tiroirs dissimulés derrière une porte ou un rideau
  • Vide sanitaire : espace derrière les meubles par lequel passe les tuyaux ou autres gaines

Sources : Forum construire, Assistance cuisine, Sagne Cuisines

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *