Articles

Citrons

Bouchées au citron

Bouchées au citron

C’était lors d’un séminaire. Chacun devait amener quelque chose à grignoter pour l’après-midi, histoire de faire une pause et discuter…

J’ai été attirée par une présentation originale de ce qui ressemblait à des pâtisseries orientales en losange. La surprise fut de taille ! En bouche, l’acidité du citron mélangée au sucre des amandes. Divin ! Ou comme dirait l’autre… une tuerie !

J’ai choisi de la farine semi-complète. Je trouve que cela ajoute du caractère à la pâte. Mais c’est une question de goût !

Voici la recette pour 30 bouchées ou une tarte :

Préparation 25 minutes. Cuisson 40 minutes

Ingrédients : 2 oeufs, 150 g de farine, 150 g de sucre en poudre, 100 g de beurre mou, 2 gros citrons, 25 g de poudre d’amandes, 40 g de sucre glace + 1 cuil. à soupe pour la finition.

  1. Mélangez le beurre mou et le sucre glace. Incorporez 125 g de farine et la poudre d’amandes. Étalez la pâte du bout des doigts dans un moule à manqué carré (20×20 cm)tapissé de papier cuisson, sans omettre les angles. Cuisez de 15 à 20 min à four chaud sur th.6 (180°).
  2. Râpez le zeste d’un citron. Pressez les 2 fruits pour obtenir 10 cl de jus. Mélangez-le avec le reste de la farine, les oeufs battus, le sucre en poudre et le zeste.
  3. Versez la préparation dans le moule, sur la pâte précuite. Baissez le thermostat sur 5/6 (160°), enfournez et poursuivez la cuisson encore 20 min. Laissez tiédir et démoulez sur une grille. Saupoudrez de sucre glace et coupez en petits carrés ou losanges.

Et DÉGUSTEZ !!

 

Le Slow Food

Slow food

Le Slow Food, c’est quoi ?

Logo SLOW FOODC’est une association qui a été fondée en 1989. Elle répond et s’élève contre les dictats du fast food et encourage les populations à respecter leur santé et leur environnement en s’alimentant grâce à une nourriture de qualité.

Le choix des produits que l’on consomme impacte fortement le reste du monde. La nourriture doit répondre au désir de se faire plaisir sans pénaliser les producteurs ni la planète.

Le respect du bien-être animal

Une des grandes causes défendues par Slow Food est la cause animale. Ces créatures sensibles ont un droit de vie sans souffrance et malheureusement, nombre d’élevages ne respectent pas les conditions minimales pour leur offrir une vie décente. Slow Food ne prône pas forcément une alimentation végétarienne mais appelle au bon sens, à la retenue. Consommer moins de viande et n’acheter que lorsqu’on est sûr que l’animal est bien traité, est élevé en plein air. Tout le monde y gagne !

Le Slow Food est international

Slow Food mène des campagnes 

L’association attire l’attention sur la dramatique et inquiétante disparition des abeilles, qu’elles soient sauvages ou élevées par un apiculteur. La cause ? Les pesticides.

Slow Food alerte le grand public sur l’accaparement des terres par les gros groupements alimentaires et industriels qui a pour conséquences l’abandon des terres par les populations locales, dépourvues de leur droit de propriété.

Slow Food, c’est aussi Slow Cheese et Slow Fish. Pour une bonne qualité de nourriture autant que pour le respect animal. Une pêche locale, responsable et diversifiée. Des fromages au lait cru, un élevage digne.

La belle vie avec le Slow FoodAlors, sensibles au monde qui vous entoure ?

Beaucoup d’autres informations sur les sites ci-dessous.
À lire sans modération !

Slow Food en France

Slow Cheese 

Slow Fish

Le chocolat

Vous aimez un peu, beaucoup ou pas du tout le chocolat ?

Tous les chocolats

Les délicieux cacao, chocolat noir, au lait ou blanc sont devenus des friandises courantes. Il n’en a pas toujours été ainsi. Le cacao a une longue histoire. Il a beaucoup évolué dans le temps depuis son origine d’Amérique latine.

Issu de la fève de cacao, le chocolat est un ingrédient populaire pour de nombreuses confiseries, glaces, biscuits, tartes, desserts ou pâtisseries. On l’obtient d’abord par la fermentation puis la torréfaction des fèves amères séchées provenant du cacaoyer, originaire en général d’Amérique centrale.

La qualité dite “de couverture” correspond à un chocolat de très bonne qualité qui est utilisé par les chocolatiers et les pâtissiers comme matière première. Noir ou au lait il contient au moins 32 % de beurre de cacao, ce qui le rend très fluide pour réaliser un enrobage très fin.

Les pays européens les plus réputés pour le chocolat sont :

  • La Suisse avec les chocolats au lait et les chocolats noirs.
  • La Belgique avec les chocolats noirs et les pralines.

La réglementation européenne s’est alignée depuis 2003 sur les directives de l’ INAO (Institut National des Appellations d’Origine) qui régit les appellations vinicoles.

Gâteau au chocolatVoici la classification qui décrit les chocolats de qualité :

  • Les chocolats d’origine doivent être produits à partir d’un cacao provenant d’un seul État ou pays.
  • Les chocolats de crus sont issus de cacao d’une région géographique identifiée voire d’une plantation unique.
  • Les chocolats grands crus caractérisent les chocolats dont le cacao a un caractère particulier identifiable de façon unique ce qui justifie un prix élevé.

L’ICCO (Organisme mondial du commerce du cacao) a mis en place depuis 1994 une liste des pays producteurs de cacaos fins qui sont remarquables par leur arôme et/ou leur couleur. Il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui le chocolat fait souvent fantasmer :

  • On dit souvent que le chocolat noir est le moins calorique, est-ce vrai ?
  • Une tablette avec des noisettes entières est forcément plus lourde non ?
  • Un petit carré de chocolat avec le café, un autre pour le plaisir, quand s’arrêter ?

Considéré pendant longtemps comme un produit de luxe, le chocolat fait partie de notre quotidien actuel.

La valeur énergétique du chocolat dépend de quoi au juste ?

En moyenne, le chocolat noir apporte 516 kcal pour 100 g et sa version au lait 541 kcal pour 100 g. De plus, on pense souvent que l’ajout de noisettes, de riz soufflé, etc. rend le chocolat plus énergétique, grosse erreur ! La valeur énergétique du chocolat dépend de sa composition car la matière grasse du chocolat provient du beurre de cacao, issu lui-même du cacao. Le chocolat apporte une quantité négligeable de cholestérol (1 mg de cholestérol /100g de chocolat). Mais cette valeur énergétique dépend aussi de sa teneur en glucides qui sont fournis par le sucre et le cacao. A ce titre, plus la teneur en cacao est élevée, moins le chocolat contient de sucre.

Entre chocolat noir et chocolat au lait combien de calories en plus ou en moins ?

Voici des exemples de valeurs énergétiques pour quelques tablettes :

Type de chocolatProtéines
(en g)
Glucides
(en g)
Lipides
(en g)
Valeur énergétique
(Kcal)
Noir noisettes entières7,648,540,3587
Lait noisettes entières8,548,739,1581
Blanc noisette11,842,240,3579
Lait amandes9,252,235,2562

Le chocolat est-il une bonne source de minéraux ?

Outre les protéines, les glucides et les lipides, le chocolat contient des fibres, des vitamines et de nombreux minéraux.
Ces derniers sont indispensables à l’organisme, on trouve principalement :

  • Du magnésium : essentiel pour les nerfs, les muscles et contre la fatigue ;
  • Du calcium : indispensable à la formation des os.
  • Du phosphore : essentiel aux réactions chimiques à l’intérieur des cellules.

Notez que le chocolat contient également de la caféine comme d’autres aliments connus pour en contenir :

  • Café instantané (100 ml) : 60 mg
  • Thé noir (100 ml) : 40 mg
  • Canette de cola (330 ml) : 30 mg
  • Six carrés de chocolat noir (40 g) : 42 mg

La consommation, en France, par an et par habitant est de près de 7 kg de chocolat. 60 % en mangent une fois par semaine, et 20 % une fois par jour. La consommation de chocolat noir est de plus en plus importante.

Bonbons au chocolatConsommé avec modération, le chocolat possède de nombreuses vertus pour notre santé

Tout d’abord, le chocolat noir, de bonne qualité, possède une propriété d’antioxydant grâce aux flavonoïdes et aux minéraux (cuivre, zinc, manganèse) contenus dans le cacao. Il aiderait à stimuler le cerveau mais ferait aussi baisser la pression artérielle. Manger un petit carreau est également efficace contre le stress. Ceci grâce au magnésium présent, un minéral reconnu pour lutter contre les effets de la fatigue et qui est aussi conseillé pour réduire les risques d’infarctus du myocarde ou d’AVC. Enfin, le bon chocolat permet de protéger l’organisme contre le mauvais cholestérol.

Et maintenant ça vous dit un peu de chocolat ?

 

Sources : Wikipedia, Futura-sciences.com, Direct matin