Articles

Les dessous de plats design

Dessous de plat : une touche design en plus

Même sous vos plats, ils doivent faire bonne figure.

Souvent invisible, le dessous de plat reste un accessoire qui peut compléter votre ambiance à table. Touche colorée, aspect design en complément de vos assiettes et couverts. Vous pouvez jouer le contrepoint ou le style, à vous de voir.

Comme pour ce qui concerne les objets usuels, on trouve les basiques et ceux, plus élaborés, destinés à ne pas être seulement usuels.

On trouve évidemment des formes classiques, mais les principes de construction ou d’utilisation peuvent varier, ainsi avec le Rainbow on est dans le pur design usuel, coloré, discret une fois replié, voilà un dessous de plat qui attire l’œil lors qu’il n’est pas couvert (plusieurs coloris). Chez Loft Attitude j’aime bien le bonhomme (x4) un dessous de plat qui peut s’agencer par 2 ou 4 ou en solo (acier brossé), dans la même e-boutique un étonnant lézard gecko chromé qui attire l’œil aisément. Plus chic, le dessous de plat Eva Solo capitonné en acier et silicone vu chez RoyalDesign. Toujours chez RoyalDesign un classique du design avec le dessous de plat magnétique en croix d’Eva Solo (ici en orange soutenu – plusieurs coloris) qui se range en un clin d’œil. Enfin retour chez Made in Design pour un joli dessous de plat en bois clair Basket, chaleureux et organique.

Sources : Made in design, Loft Attitude, RoyalDesign

Les verres à vin - Que choisir ?

Comment choisir son verre à vin ?

Un grand vin dans un grand verre !

Bientôt les fêtes de fin d’année, vous avez envie de dresser un table parfaite pour votre repas familial de Noël ou de nouvel an, mais si vous avez déjà une idée des vins qui l’accompagneront, quid des verres qui permettront de les déguster ?

Le verre à vin n’est pas qu’un objet esthétique, son rôle est primordial dans la dégustation du vin. S’il est mal choisi, il peut en atténuer la robe, le nez mais aussi le caractère. Utilisez vos jolis verres en couleur pour l’eau mais pour le vin, optez pour un récipient qui correspond à son caractère. 

Les termes pour décrire le verre à pied pour le vinJ’avoue que mes connaissances dans ce domaine n’étaient pas parfaites et l’occasion de cet article m’a permis de parfaire mon savoir. Découvrez les termes utilisés pour décrire un verre à pied pour le vin avec le schéma ci-contre.

Un verre à vin bien choisi permet de dévoiler les caractéristiques du nectar. Un Chardonnay ne se comporte pas de la même manière qu’un Pinot noir. Les verres à utiliser seront différents pour chaque cas. Plus importante est l’ouverture du verre, meilleure sera l’oxygénation du vin, ce qui conviendra merveilleusement à un grand vin de garde.

 Les 4 types de verre à vin

On les nomme selon les grandes régions viticoles Françaises.

Verre à vin - BourgogneLe verre à Bourgogne

De jolie forme arrondie, il est plutôt large. Il permet de concentrer les arômes des vins rouges, tout en préservant d’une trop grande aération grâce à son ouverture étroite. Conseillé pour les vins puissants et structurés.

Verre à vin - BordeauxLe verre à Bordeaux

C’est un verre plus effilé et allongé que le Bourgogne. Son calice est large et d’une grande ouverture pour une bonne aération.C’est le verre idéal pour les vins rouges comme le Cabernet ou le Merlot. Il est plus polyvalent que le Bourgogne.

Verre à champagneLe verre à Champagne

C’est un joli verre effilé qui permet d’admirer la finesse et la longueur des bulles. Pas trop étroit mais serré au pied avec un petit élargissement qui va permettre aux arômes de s’épanouir. Spécial champagne.

Verre à vin - L'INAO Le verre INAO

Voici le verre le plus universel, reconnu par l’Institut National des Appellations d’Origine. Créé à la suite d’études et d’expérimentations, c’est le plus adapté au développement des arômes. Si c’est la valeur sûre à avoir dans son placard, il n’est pas forcément le plus adapté à l’ensemble des vins.

Pour conclure, on préférera pour les vins rouges un verre évasé sur le fond, ventru et resserré vers le haut pour apprécier les arômes. Pour les vins blancs, pas besoin de verres aussi grands que pour les rouges mais il faut rester sur les mêmes formes.

Ce qui joue dans la dégustation

La quantité d’air présente dans le ballon du verre influence le vin. C’est le même rôle qu’une carafe à décanter. Plus il y a d’air en contact avec le liquide, plus le vin, aéré, gagne en maturité et libère ses arômes. A l’inverse, un petit verre est plus adapté pour les vins blancs, car il préserve leurs arômes fragiles d’une évaporation rapide.

La position de la tête joue son rôle aussi, pour ne pas baver en buvant, les verres largement ouverts nous forcent à baisser la tête, alors que ceux plus étroits nous obligent à pencher la tête en arrière. Ces différentes positions conditionnent l’arrivée du liquide sur la langue. Si la perception du sucre s’effectue sur le bout de la langue, le degré d’acidité se mesure au fond de la langue.

Ainsi, un verre légèrement évasé permettra au vin de se déposer délicatement sur le bout de la langue, ce qui accentuera la sensation de sucre et d’alcool. Un verre fin et resserré, à l’inverse, bu la tête en arrière, va accélérer l’arrivée du breuvage vers le fond de la langue et mettre plus en avant l’acidité du vin.

Sources : Ve2f.com, M-Style