Articles

cuisine LIAO

La cuisine blanche

La cuisine blanche se fait remarquer cette année !

Finie la tendance des coloris peps et acidulés. La cuisine blanche est à l’honneur ! Toutefois, on peut quand-même dire que le blanc , s’il est très chic, appelle du pied d’autres couleurs pour se marier avec. Enfin, pas toujours.  Une cuisine blanche sur un carrelage blanc, recouverte d’un plan de travail blanc etc., c’est très classe mais c’est froid. Ou alors, il faut ajouter des taches de couleurs aux murs, des tableaux, des affiches ou bien des luminaires aux teintes chaudes. Bien sûr, ce n’est que mon avis. Voici un florilège des cuisines blanches de la marque SAGNE Cuisines.

La cuisine blanche contemporaine

La VEGA sans poignée

cuisine Véga sans poignée

cuisine Véga sans poignée

 

Une configuration avant-gardiste pour cette   cuisine, composée de nombreux rangements bas, créant ainsi un espace aéré, original et déstructuré. Tel un jeu de construction aux blocs savamment disposés, les lois de la gravité semblent mises à l’épreuve. Style minimaliste garanti !

 

La VEGA

cuisine VEGA

cuisine VEGA

 

 

Les niches de couleur et de grandes tailles permettent un rangement confortable et apportent un joli contraste avec le blanc des façades.

 

La LIAO

cuisine LIAO

cuisine LIAO

 

Les amoureux des lignes pures sont ravis par cet ensemble de meubles sans fioritures et d’une blancheur immaculée. Les plans de travail noirs soulignent la linéarité des formes. Ne touchez à rien… Tout est parfait.

 

 

La DUBAÏ/MODUM

cuisine DUBAÏ / MODUM

cuisine DUBAÏ / MODUM

 

Mélange et effets de matières donnent à cette cuisine un air de changement perpétuel. La lumière accroche ou glisse sur les éléments, suivant son inclinaison. On la redécouvre à chaque fois et jamais on ne se lasse.

 

 

La ERIE

cuisine ERIE

cuisine ERIE

 

La couleur claire domine et apporte la lumière dans cette cuisine où se côtoient rectitude des lignes et rondeur. Le plan de travail dévie sa trajectoire pour répondre aux caprices d’une façade arrondie. Les rangements sont nombreux et laissent un espace ouvert, où chaque détail est à la vue.

 

L’ETOILE MATE

cuisine ETOILE MATE

cuisine ETOILE MATE

 

Habillée d’un blanc mat et d’une belle imitation bois, la cuisine renvoie une lumière douce et apaisante. Sa forme en U offre un bel espace de convivialité aux cordons bleus et à leurs hôtes. L’apéritif se prend au bar, sur une tablette déportée en surplomb du plan de travail. Le cuisinier n’est plus seul.

 

La cuisine blanche bois moderne

L’ASKOÏA 2

cuisine ASKOÏA 2

cuisine ASKOÏA 2

 

Contraste de couleurs entre le blanc jexé et le wengé jexé. La dominante foncée nous enveloppe de sa chaleur. Les portes des placards hauts et les panneaux de décoration habillent la cuisine et nous enveloppent pour un moment de partage.

 

 

La cuisine blanche bois traditionnel

La LOXLEY

cuisine LOXLEY

cuisine LOXLEY

 

Une cuisine de style anglais. Portes vitrées et pleines à double cadre, boutons de porte façon fer forgé, le tout en chêne massif teinté blanc.  Un grand plan de travail fait office de table et d’îlot central. Un agencement particulièrement pratique !

 

 

La VISCONTI

cuisine VISCONTI

cuisine VISCONTI

 

Présentée ici en double teinte, la cuisine semble patinée par le temps. On adore le meuble haut vitré « petit bois » avec un porte-assiettes des plus élégants. Le point cuisson adopte aussi le style d’antan. L’atmosphère est là.

 

 

Sources : SAGNE cuisines

La cuisine fait son cinéma

Que cache donc le mot cuisine ? On lui connaît 3 sens et quelques emplois dérivés.

On connaît la pièce, ce lieu où l’on s’affaire à préparer le repas et où l’on se rejoint pour partager un moment de convivialité. C’est l’endroit qu’on a appris à décorer, au fil du temps. Il y a la cuisine, que l’on prépare, art véritable pour le plaisir des sens. Et puis, il y a l’ensemble des meubles, placards, tiroirs, plans de travail etc.

Au cinéma, la cuisine, les cuisines apparaissent au gré des messages, elles deviennent cultes parfois…

Voici quelques images sélectionnées parmi pléthores pour se rappeler de bons souvenirs ou découvrir des valeurs sûres.

On ne présente plus La belle et le clochard. N’est-ce pas ? Ça fait longtemps que j’ai vu le film de Walt Disney et à chaque fois, je suis tombée sous le charme. Mais bon, j’ai déjà trouvé mon clochard… oups, désolée chéri ! Et vous savez quoi ? Il est cuisinier !

La cuisine au beurre, je ne sais plus pourquoi cela m’est revenu en tête. Je l’ai vu quand j’étais petite. Le duo Bourvil Fernandel me faisait beaucoup rire. Chamailleries autour de la cuisine normande au beurre et celle du midi de la France, à l’huile d’olive. Vous êtes quoi vous ?

Ratatouille ! Excellent ! Drôle, réaliste et tout à fait juste dans la gestuelle des cuisiniers. Je le sais, c’est mon clochard qui me l’a dit. Oui, ok, j’arrête.

Les tontons flingueurs est évidemment la perle à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas déjà. À revoir sinon ! Dialogues mythiques d’Audiard  ! Dans ce film, la cuisine, c’est l’endroit. Formica, ambiance des années 70.

Vatel. Histoire dramatique d’un cuisinier sous le règne de Louis XIV. Les scènes de préparation des repas de festivités sont absolument magnifiques ! 

Chocolat. Atmosphère chaleureuse et délicate où la liberté et la créativité sont à l’honneur. 

Le festin de Babette. Pour échapper à la répression de la Commune de Paris, Babette débarque un soir d’orage au Danemark. Elle devient la domestique de deux filles de pasteur et s’intègre dans l’austère communauté. Après quatorze années d’exil, elle reçoit de l’argent qui va lui permettre de rentrer en France. Elle propose avant son départ de préparer avec cet argent un diner français. Attention, les puritains se lâchent…dignement, certes. Mais jouissance garantie !

Dans le chapitre « la cuisine et les arts », il y a de quoi faire. Cinéma, peinture, littérature… Vraiment de quoi se régaler !

 

 

 

Les éviers de cuisine

Choisir son évier de cuisine

C’est, au sens propre comme au sens figuré, la source de votre cuisine : l’évier est à la fois très sollicité et peu épargné.

La forme de l’évier de cuisine, son matériau et son agencement correspondent à de multiples besoins, design, praticité et encombrement. L’évier a évolué tant dans sa forme que dans son aménagement avec des accessoires de plus en plus pointus et techniques (robinetterie, évacuation, installation…).

Comment disposer son évier ?

Selon l’agencement de votre cuisine vous avez plusieurs façons d’implémenter votre évier :

  • Encastré : on appuie le pourtour sur le plan de travail découpé pour le recevoir. Un joint est nécessaire pour assurer l’étanchéité du montage.
  • Intégré : c’est le montage le plus esthétique, l’évier semble faire partie du plan de travail qui se retrouve complètement lisse. Rebord et jointures sont invisibles.
  • Posé avec « sous-évier » : les deux éléments doivent mesurer sensiblement la même taille pour que les bords de la cuve reposent sur le meuble. Il existe aussi des vasques à poser en entier, avec la tuyauterie cachée sous le meuble. Ce type de montage nécessite un support adapté et limite les possibilités décoratives comparé à un évier encastrable.

Combien de cuves ?

Les tailles d'éviers de cuisineSi le plus peut le moins c’est avant tout l’usage qui dicte le nombre.

  • 1 cuve : si vous manquez de place c’est le choix de raison, c’est aussi approprié si vous possédez un lave-vaisselle. Convient également pour une utilisation ponctuelle de la cuisine.
  • 2 cuves : c’est le choix des familles nombreuses, il permet de laver et de rincer en même temps. Plusieurs choix possibles avec deux cuves identiques, ou une large et une plus petite. On peut ajouter des accessoires : planche, égouttoir, etc.

Quel matériau pour votre évier ?

  • L’Inox : est le plus à la mode. Facile à installer, car léger, il amortit les chocs, résiste à la corrosion, est antibactérien et solide. En outre, il s’entretient aisément. Seul bémol, il faut accepter qu’il « vive », donc tolérer les rayures ou les traces (gouttes d’eau, doigts).
  • Le grès ou la céramique : ils se nettoient bien comme l’Inox, ils sont antibactériens et résistants aux taches et à la chaleur.  Points faibles : ils peuvent se fêler ou se casser en cas de choc violent. Un aspect classique malgré des teintes variées.
  • Les matériaux de synthèse : ils expriment la modernité et vous permettent de composer formes et coloris très divers. Faciles d’entretien, ils sont très solides face aux rayures et chocs thermiques. On trouve 2 types de matériaux : les résines acryliques (Corian, Krion, Hi-Macs, Staron…), à base de poudres minérales et de résine acrylique et les pierres acryliques composées en majorité de quartz avec adjonction de résine (Silestone, Eco by Cosentino, Zodiaq, Caesarstone…).
  • La pierre : c’est le produit authentique, élégant et fait pour durer. Un évier en pierre ne craint ni les chocs, ni les hautes températures, ni les rayures. A noter, dans certains cas, une porosité qui peut être problématique pour l’entretien. Attention aussi à l’encadrement qui doit supporter un poids important.

Sources : Côté Maison, Evier-Cuisine.net, Inspiration Cuisine, Espace-Aubade, Livingroc.com,

Crédence de cuisine

Quelle crédence dans votre cuisine ?

Votre cuisine n’est pas la même selon la crédence choisie, elle apporte design et praticité selon le matériau choisi et la surface occupée.

La crédence représente la partie de paroi murale comprise entre le plan de travail et les placards du haut de votre cuisine. Elle permet de protéger le mur des éclaboussures, aide au rangement et contribue grandement au design de votre cuisine.

Mais quel matériau choisir ? Inox, verre ou carrelage ? Et pourquoi pas du bois ? Voici quelques pistes et conseils pour vous aider dans ce choix difficile.

Crédence en carrelageGrand classique : le carrelage

C’est le matériau classique pour la crédence de cuisine, il offre l’avantage de pouvoir recouvrir plan de travail et crédence. Avec sa large palette de matières, de formats et de couleurs, il permet de s’intégrer dans toutes les ambiances et styles. Le carrelage sait jouer la modernité grâce à des carreaux design, des effets matières imitant le marbre, le bois, le béton, le métal, etc.

Côté pratique le carrelage résiste à tout, à l’humidité comme à la chaleur. Mais aussi aux taches, aux chocs et aux produits d’entretien.

Côté inconvénient le temps encrasse les joints et les rend difficiles à nettoyer, attention aux grand carreaux si vos murs sont complexes.

Crédence en verreL’élégance raffinée : le verre

C’est le matériau contemporain par excellence, le verre apporte à la crédence luminosité, brillance et effet de profondeur. Sous forme de plaques de 4 à 6 mm d’épaisseur ou de carreaux, il s’associe aisément avec tous les plans de travail et toutes les façades. Il peut être transparent, dépoli, sablé, avec un relief., ou encore peint avec un effet mat ou brillant.

Côté pratique il est 100% non poreux, sain, il procure une surface lisse sans joints apparents qui se nettoie facilement.

Côté inconvénient sa résistance à la chaleur, aux chocs et aux rayures.

Crédence en inoxLe look professionnel avec l’inox

On entre dans le chic et design avec ce matériau qui fait référence aux cuisines professionnelles. L’inox 18/10 séduit par son look industriel, sa brillance et sa capacité à valoriser n’importe quelle ambiance. L’inox réfléchit la lumière fixée sous les meubles et apporte une profondeur aux éclairages. On peut le limiter à l’entourage du plan de cuisson mais aussi le faire courir sur toute la surface, sans raccords visibles.

Côté pratique il est inusable, indéformable, incassable, non poreux, hygiénique, il ne craint ni la chaleur, ni l’eau, ni la corrosion.

Côté inconvénient il est sensible aux éraflures, aux traces de doigt et de calcaire. Préférez finitions brossées, plus faciles d’entretien plutôt que les polies.

Crédence en CorianTrès tendance : le Corian

A base de poudre minérale et de résine acrylique, le Corian appartient à la famille des « Solid Surface ». Teinté dans la masse, façonné sur mesure par moulage, il propose plus de 100 coloris et crée des surfaces d’un seul tenant, avec un design fluide, sans joints visibles. Il est généralement coordonné avec le plan de travail également en résine.

Côté pratique sa grande liberté de mise en œuvre pour le sur-mesure. Matière non poreuse, lisse et facile à nettoyer, hygiénique, résistante aux taches et qui ne se décolore pas dans le temps.

Côté inconvénient sa résistance à la chaleur est limitée (180°C), son coût.

Crédence en boisL’authenticité et la chaleur du bois

Massif, contrecollé ou lamellé-collé, le bois apporte à votre cuisine une touche de chaleur et d’authenticité. Son vaste choix d’essences et de finitions : hêtre, pin, chêne, érable ou orme. Les bois exotiques sont réputés imputrescibles, avec le teck, l’ipé, le merbeau, l’iroko, mais souvent plus foncés.

Côté pratique le bois se patine au cours du temps.

Côté inconvénient le bois n’est pas super résistant aux rayures, à la chaleur, aux taches et surtout il craint l’eau. Il faut donc le vernir ou l’huiler au moment de l’installation puis le traiter régulièrement. On évite de l’utiliser derrière l’évier et le plan de cuisson.

 

Sources : Verre et sable, Côté Maison, Deskform

Les horloges de cuisine

Une cuisine à l’heure

Le matin, tout le monde se bouscule dans la cuisine. Chacun son horaire ! Rien de plus pratique qu’une horloge murale pour indiquer le temps qui passe…

Même si pour ma part, j’ai choisi quelque chose de très discret, on trouve des horloges originales qui naviguent dans l’univers de la cuisine.

Sobriété ou design

A l’instar du modèle SKOJ par Ikéa, l’horloge de votre cuisine peut être présente sans envahir votre mur. On trouve aussi des choses très design mais moins lisibles comme la Silk par Koziol (Amazon) ou encore la Papillon 3D de SoBuy (ebay). On peut aussi choisir de voir l’heure en grand avec la stylisée Sirius de Maison du Monde.

Les classiques en cuisine

La cuisine, c’est aussi un lieu plein de couleurs et vous pouvez en souligner l’aspect avec l’horloge soleil chez CDiscount; on peut retrouver des symboles de cet univers avec, par exemple, l’horloge Roger du Jardin d’Ulysse, une ambiance café avec l’horloge à personnaliser chez Zazzle (ronde ou carrée), ou pour une ambiance plus vintage l’horloge « Mom’s Kitchen » vendue à La Redoute et qui conviendra mieux.

Mettez les couverts à l’heure

On trouve de plus en plus d’objets de cuisines dans les horloges, un modèle tout en couleurs chez DécoClico.fr, une touche de gourmandise avec l’horloge macarons chez Cerise sur la déco. Avec le modèle ustensiles de cuisine chez Ctendance.fr le clinquant s’affiche et donne l’heure (ou à peu près), mais les amateurs de gâteaux secs choisiront l’horloge Biscuits sablés chez Promobo.fr.

Il est temps de vous mettre à l’heure !

Sources :  Ctendance.fr, Maison du Monde, Zazzle, Ikea, Jardin d’Ulysse, CDiscount, La Redoute, DécoClico.fr, Cerise sur la déco