produits d'entretien naturels

Produits d’entretien : le retour aux sources

Vinaigre blanc, savon de Marseille ou savon noir : l’efficacité à petit prix

Si comme moi, vous vous sentez de plus en plus concernés par la préservation de l’environnement et par votre santé, vous êtes alors plus regardants sur les produits que vous achetez.

Vous l’avez remarqué, les rayonnages des produits d’entretien débordent !! Les marques que vous connaissez déclinent leurs produits à l’infini avec force arômes, couleurs, invitations au voyage. La bonne blague ! Vous êtes-vous déjà sentis transportés au sommets des montagnes ou au coeur des forêts de pins quand vous nettoyez vos sols ? Moi pas. Quand je frotte mon parquet avec la serpillère enroulée autour du balai brosse ou que je m’aventure dans les toilettes au-dessus de l’abîme de faïence, je n’ai ni l’impression de fouler le sol d’une terre sauvage, ni d’être au sommet du Mont Blanc. Non, ces produits ne font pas rêver et ils ne sont pas forcément efficaces. Ils sont le reflet d’une concurrence décomplexée et d’une société de consommation toujours avide d’acheter le dernier produit sorti.

Ressortez les chaudrons !

Alors que la méthode Coué aide la ménagère à se téléporter sur le sable chaud de Tahiti, une fleur de Tiaré derrière l’oreille, certains prennent le contrepied et proposent de revenir à la raison et surtout à l’essentiel ; à savoir l’efficacité coûte que coûte, prouvée de longue date par l’expérience des anciens.  

Ainsi, les recettes des grands-mères reviennent au devant de la scène. Bicarbonate, savon de Marseille et savon noir, vinaigre blanc refont leur apparition dans les placards d’entretien. 

Les industriels suivent le pas

Ils s’y sont mis aussi, conscients de l’engouement des consommateurs à retourner vers le naturel. Savons noirs liquides ou en pâte, savon de Marseille en paillettes, vinaigre prêt à pulvériser poussent les produits chimiques des rayons. Ils ont le vent en poupe et c’est tant mieux ! 

Bien sûr, certains ne peuvent pas s’empêcher d’ajouter la petite touche personnelle, pour se démarquer du voisin. Un peu d’huile essentielle de ci ou de ça. Mais l’orientation est bonne.

60 Millions de consommateurs a testé les recettes d’antan et les a comparées avec les produits industriels classiques. 

Certaines recettes sont à la hauteur des attentes. Par exemple, l’alliance de la terre de Sommières et du savon de Marseille n’a pas son égal pour enlever les taches de gras sur les tissus. Le vinaigre blanc élimine le calcaire de vos bouilloires ou parois de douche. Le savon noir liquide ajouté à de l’eau est parfait pour les sols. Les sites internet sont nombreux pour vous guider dans vos recherches.

Mais d’autres, à l’instar du Coca-Cola censé faire briller l’argenterie, se révèlent totalement inefficaces.

 Alors, vous pouvez choisir : 

Jouer à la cuisinette et concocter vous-même vos recettes pour laver, dégraisser et entretenir votre intérieur ou pour les moins courageux, recourir aux produits déjà tout prêts. 

Mais en tous cas, optez pour le naturel. Ne polluez plus votre environnement et préservez-vous des produits nocifs, autant que faire se peut.

Sources : 60millions de consommateurs

Des sites intéressants à visiter : maviebio (assez complet d’un point de vue théorique), recettes de grands-mères (recettes filmées en vidéo)

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.